L’Association nationale des directeurs des ressources humaines propose de permettre aux salariés de remplacer des jours fériés chrétiens par d'autres, à leur convenance. La proposition indique que trois jours fériés instaurés en raison de fêtes chrétiennes (jeudi de l’Ascension, lundi de la Pentecôte et Assomption) seraient « banalisés ». En vertu de cette proposition, resteraient donc Noël, le lundi de Pâques et la Toussaint comme jours fériés communs. Monseigneur Bernard Podvin, porte parole de la Conférence des Evêques de France, a déclaré que « la République est laïque. C'est elle qui, en fonction du droit du travail, a posé les jours fériés. La signification religieuse, nous y sommes attachés, mais le respect de la diversité, c'est certainement une des sources de paix de la société ». Décidément, nous avons un épiscopat de « capitulards » qui trouveront bientôt normal l’interdiction de sonner les cloches, d’associer un jour de l’année à un saint ou une sainte, d’entretenir les croix en bordure des routes... Ce n’est même plus l’Eglise de l’enfouissement qu’ils veulent mais carrément celle de la capitulation devant le laïcisme radical.

 

Réflexion d'un jeune prêtre : « Heureusement que plus personne ne fait attention à ce que disent les évêques de France. Quand on veut garder la foi, on écoute plutôt le Pape ! »

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg