Dès que notre Pape Benoît XVI parle pour rappeler - ce qui est son rôle - que la foi catholique ne se fabrique pas à la façon d'un hamburger dans lequel chacun met un peu ce qu'il aime aux doses qu'il veut, les intégristes poussent des hurlements. Les intégristes : c'est-à-dire les responsables de "Golias", Hans Küng et, bien sûr, quelques évêques français déjà à la retraite ou en passe de l'être. Car ce sont eux les intégristes, les vrais, les purs, les durs : ce sont eux qui refusent obstinément d'appliquer un Concile - Vatican II - qu'ils n'ont jamais lu ou, s'ils leur est arrivé de le lire, qu'ils n'ont jamais pris de temps d'étudier pour le comprendre. Ces intégristes là tiennent depuis le milieu du siècle dernier exactement le même discours qui fut dépassé dès le début. Finalement, à leur façon, les Küng, Terras, Noyer, Rouet, Gaillot, Tincq... sont un peu des révisionnistes : ils nient que c'est en grande partie leurs conceptions de l'Eglise qui furent à l'origine d'une théologie fausse et qui, après avoir été instillée dans la mentalité des fidèles, à provoqué la crise de la foi catholique qu'on constate actuellement.

 

Pro Liturgia

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg