drapeaupays-bas *** Depuis 2005, Fête propre à la ville de Maastricht ; Mémoire obligatoire pour le Diocèse de Roermond (Province de Limbourg)

Notre-Dame de Maastricht est la Sainte Patronne (avec Saint Servais de Maastricht) de la superbe ville de Maastricht (Pays-Bas).

Du 9 au 10 octobre, un pèlerinage existe en l'honneur de Marie (de la chapelle de Voerendaal via Epen et Houthem St-Gerlach).

La statue miraculeuse a été couronnée par S.S. le Pape Saint Pie X en 1912 et fut invoquée par le Pape Pie XII le 5/09/1947.

Le 20 février 1933, l'église N-D de Maastricht est élevée par Sa Sainteté le Pape Pie XI au rang de "Basilique mineure".

Le Bienheureux Pape Jean-Paul II, lors d'un voyage apostolique aux Pays-Bas, visita le sanctuaire le 14/05/1985.

C'est dans cette Basilique que le compositeur de musique Henry du Mont a été organiste dès l'âge de 19 ans.

C'est l'occasion de chanter l'Ave Maris Stella ou bien le célèbre cantique hollandais O Sterre der Zee.

Aujourd'hui, environ 1000 personnes par jour vont se recueillir au pied de N-D, Etoile de la Mer.

 

 

maastricht.jpg

 

    Prière à la Sainte Vierge, "Etoile de la Mer"

 

O Sainte Vierge Marie, "Etoile de la Mer", me voici prosterné(e) à vos pieds, dans ce saint lieu

 où Vous prodiguez Vos grâces, où les dévots sans nombre de Votre Cœur maternel ont reçu,

par Votre intercession, les plus grandes faveurs, – où Vous êtes la consolation des affligés,

le soutien des malheureux, où Vous obtenez pour les malades la guérison et le pardon pour les pécheurs.

O tendre Mère, je viens me réfugier à Vos pieds avec la plus grande confiance. Les nombreux miracles,

accomplis ici même par Votre intercession, me remplissent, moi, pauvre pécheur, du plus doux espoir

que Vous, Mère miséricordieuse, exaucerez mes prières aussi. Oui, je Vous supplie et je Vous prie,

ô très tendre Mère, ô Etoile de la Mer, pleine de grâces, ne me laissez pas m'en aller sans m'exaucer.

Vous pouvez m'aider, puisque Vous êtes la plus puissante après Dieu.

Vous voulez m'aider, puisque Vous aimez tant Vos enfants.

 

Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire

qu'aucun de ceux qui, pleins de confiance, ont eu recours à Vous, ait été abandonné.

Serais-je le premier malheureux (la première malheureuse) que Vous laissiez s'en aller sans l'exaucer ?

O non, tendre Mère, dans ce saint lieu, Vous serez, par Votre intercession toute-puissante,

mon soutien dans mes misères et ma consolation dans mes souffrances. Ainsi soit-il.

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg