« Telle est Marie. Telle est aussi l'Eglise notre mère; la parfaite adoratrice. Là est entre elles deux le point suprême de l'analogie. C'est qu'en l'une comme en l'autre le même Esprit est à l'oeuvre. Mais tandis qu'en Marie cette humble et haute perfection brille d'un éclat très pur, en nous-même, qui sommes encore à peine touchés par cet Esprit, elle a peine à se dégager. Le plus grand péril pour l'Eglise que nous sommes, la tentation la plus perfide, celle qui renaît toujours... c'est ce que Dom Vonier appelait la "mondanité spirituelle" : "Ce qui pratiquement se présente comme un détachement de l'autre mondanité, mais dont l'idéal moral, voire spirituel, serait, au lieu de la gloire du Seigneur, l'homme et son perfectionnement. Une attitude radicalement anthropocentrique, voilà la mondanité de l'esprit. Elle deviendrait irrémissible dans le cas - supposons le possible - d'un homme rempli de toutes les perfections spirituelles mais ne les rapportant pas à Dieu". D'un tel mal, aucun de nous n'est totalement à l'abri. Un humanisme subtil, adversaire du Dieu vivant - et en secret, non moins ennemi de l'homme - peut s'insinuer en nous par mille détours. Jamais la "courbure" originelle n'est en nous définitivement redressée ».

 

Cardinal de Lubac, Méditation sur l'Eglise, fin

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg