Cette prose du XVII° ou XVIII° s., selon U. Chevalier, était présente dans de nombreux Missels diocésains français avant la réintroduction de la liturgie romaine, à partir de 1850. Les Diocèses de Lyon [Missel de 1956] et Versailles [Propre de 1929], et sans doute d’autres (Amiens ?), ont gardé la faculté de la chanter à sa place originelle, à savoir durant la sainte Messe. 

 

 

 


epiphanie-mages.jpeg1. Ad Jesum accúrrite, * Corda vestra súbdite * Regi novo géntium.

Près de Jésus accourez, * Et soumettez votre cœur * Au nouveau Roi des Gentils.

 

2. Stella foris prǽdicat, * Intus fides índicat * Redemptórem ómnium.

Au-dehors l'étoile annonce, * Au-dedans la foi désigne, * Notre Rédempteur à tous.

 

3. Huc afférte múnera * Voluntáte líbera, * Sed múnera córdium.

Le présent qu'il faut offrir * En un élan spontané, * C'est l'offrande de vos cœurs.

 

4. Hæc erit gratísima * Salvatóri víctima, * Mentis sacrifícium.

Voilà bien le sacrifice * Qui plaît le plus au Sauveur, * Le sacrifice de l'âme.

 

5. Aurum promat cáritas, * Myrrham vitæ sánctitas; * Thus sint vota córdium.

L'or est don de charité, * La myrrhe, de sainteté, * L'encens est don de prière.

 

6. Auro Rex agnóscitur, * Homo myrrha cólitur, * Thure Deus géntium.

L'or est un hommage au Roi, * La myrrhe un hommage à l'homme, * L'encens au Dieu des Gentils.

 

7. Judǽa, gaudéntibus * Non invíde géntibus * Retéctum mystérium.

Judée, aux Gentils, joyeux * De connaître le mystère, * Ah, ne porte pas envie!

 

8. Post custódes óvium, * Se Magi fidélium * Jungunt in consórtium.

Après les humbles bergers, * Les mages viennent s'unir * Aux rangs des foules fidèles.

 

9. Qui Judǽos ádvocat * Christus, gentes cónvocat * In unum tugúrium.

Ayant appelé les Juifs, * Le Christ, sous un même toit, * Convoque aussi les Gentils.

 

10. Béthlehem fit hódie * Totíus Ecclésiæ * Nascéntis exórdíum.

Bethléem est le berceau * De l'Église tout entière * Qui prend naissance en ce jour.

 

11. Regnet Christus córdibus, * Et victis rebéllibus * Próferat impérium. Amen.

Sur les cœurs, que le Christ règne, * Qu'il écrase les rebelles * Et propage son empire. Amen.

 

 


Source : Missel vespéral lyonnais, présenté, traduit et commenté par

dom Gaspar Lefebvre, Bruges, Paris, Lyon, 1957, pp. 164-165.

commentaires

Alban IBANEZ 19/12/2015 21:39

Elle sera chantée à la messe de l'Epiphanie2016 à Brie-Comte-Robert (77), et en concert à St Louis en l'Ile (Paris) le 17 Janvier 2016 par le Choeur Grégorien de Brie-Comte-, direction JF HEYER, avec à l'orgue René DELOSME.

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg