Programme en sept points :

 

1. Cesser d’organiser des rencontres festives visant à faire croire que tout va pour le mieux quand on réussi à convaincre les fidèles qu’il faut agiter des banderoles au cours d’une messe. Les fidèles d’un diocèse ont le droit de savoir quelle est la gravité réelle de la situation.

2. S’assurer d'avoir un maximum de bonnes paroisses, c’est-à-dire des paroisses dirigées par des prêtres réputés pour leur fidélité aux enseignements du Magistère.

3. N’accepter dans les séminaires diocésains ou interdiocésains que des professeurs et des séminaristes capables de respecter tous les critères de foi et de discipline définis par l’Eglise.

4. Renouveler la catéchèse en la confiant exclusivement à des fidèles qui savent ce qu’enseigne l’Eglise et s’appliquent à transmettre aux jeunes générations le contenu objectif du « Credo ». 

5. Mettre les fidèles en garde contre toute liturgie qui ne respecte pas les normes précisées par l’Eglise et interdire pour la célébration des sacrements l’utilisation de tout livre, feuillet, cahier... n’ayant pas l’approbation du Siège apostolique. 

6. Supprimer les commissions diocésaines conduisant à une « bureaucratisation de la pastorale » aussi stérile qu’onéreuse.

7. Se préparer à être critiqué par les prêtres en mal d’identité sacerdotale ou à la formation théologique déficiente (ceux de la génération post-soixante huitarde), par les médias (y compris ceux qui se disent catholiques), par les laïcs qui ne vont dans une église et ne s’intéressent à la messe que si elle leur permet de se complaire dans un rôle de « m’as-tu-vu ».

commentaires

Besonhé Maurice 07/11/2012 17:38


Tout à fait  d'accord avec votre article, mais que faire, quand sur le terrain des paroisses (qu'ils ne veulent plus appeler comme cela!)  ce sont les représentants de
la hiérarchie "les présidents" comme ils se disent maintenant qui sont les vecteurs responsables de cette situation?  C'est d'ailleurs souvent la hiérarchie elle même   qui a
voulu cette situation de mort... ils vont droit dans le mur et ils disent que c'est très bien! les séminaires sont vides : tant mieux les laïcs célébreront, les gens ne viennent plus : tant
mieux il y avait trop de messes! On ferme et on vend les églises: tant mieux il en faut pour les musulmans...  Je parle en connaissance de cause étant organiste: encore une race à
supprimer ce sont des nostalgiques du latin et du grégorien...  Je dis : "Seigneur au secours "quoniam deficit sanctus..."

Admin 07/11/2012 18:05



Boycotter les paroisses infidèles et soutenir les paroisses "romaines". Si les fidèles laïcs se prennent en main, les paroisses infidèles s'écrouleront sur elles-mêmes du fait que plus
personne ne soutiendra ce genre de
mascarade !



Flock 07/11/2012 12:03


Bonjour,


Merci pour ce texte clair, réconfortant.Je puis me dire qu'il existe encore une Eglise respectant la parole de notre Sauveur.Continuez et qui sait, ces bonnes paroles vont  peut être faire
réfléchir certains...!

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg