Mgr Padovese, assassiné aux cris de : "j'ai tué le grand Satan ! Allah Akbar !"

 

 

030610 padovese

« …à la vue de ce sang, les anges se réjouissaient, les démons frissonnaient,

et Satan lui-même tremblait. Car ce n'était pas simplement du sang qu'ils voyaient,

mais un sang salutaire, un sang sacré, un sang digne des cieux, un sang qui arrose

continuellement les belles plantes de l'Eglise. Satan vit donc ce sang, et il frissonna :

c'est qu'il se rappelait un autre sang, celui du Maître : c'était pour ce sang-là

que celui des martyrs coulait… » (Saint Jean Chrysostome)

commentaires

JEAN-VINCENT 10/06/2010 22:32






Monseigneur est donc l'un des nombreux "suprême témoignage rendu à la vérité de la foi ; un témoignage qui va jusqu'à la mort
".


 Force et de constater : "Au terme du deuxième millénaire, l'Eglise est devenue à nouveau une Eglise de martyrs"
(Jean-Paul II) que cela se perpétue toujours.


La Vérité Vivante doit-elle être toujours combattue à ce Prix ?  Par son Martyr Mgr PADOVESE nous montre et nous aplanie la
route de l'Avenir et nous rappel qu'il n'y a qu'un seul évangile, un seul Christianisme, et nous tous devons être prêts  à confesser le Christ devant les hommes et à le suivre sur le chemin
de la Croix, au milieu des persécutions qui ne manquent jamais à l'Eglise" (Lumen Gentium, 42). 


Mgr PADOVESE par son exemple nous dit qu’être chrétien, vouloir suivre  Jésus-Christ, est partout exigeant - osons le
mot : crucifiant - et partout si formidable à vivre qu’à choisir cela vaut toujours la peine de le préférer à sa propre vie, que ce soit sous une menace de mort ou dans les choix quotidiens
de nos existences. Et c’est pourquoi les Églises persécutées sont des Églises certes souffrantes et qui ont besoin de notre soutien, mais surtout des Églises vivantes, qui n’attendent pas tant
que nous les plaignions que nous ne les aidions à continuer leur témoignage de foi et de vie chrétienne, et d’abord en donnant le nôtre là où nous vivons.


Jean-Paul II nous rapelle ;


« C’est la même lumière
que celle de Pâques qui
resplendit en eux : c’est de la résurrection du Christ, en effet, que les disciples reçoivent la force de suivre le Maître à l’heure de l’épreuve. [...] 
Faire mémoire des témoins
héroïques de la foi du vingtième siècle signifie préparer l’avenir, en assurant de solides bases à l’espérance. Les nouvelles générations doivent savoir le prix qu’a coûté la foi qu’ils ont reçue en héritage, pour recueillir avec
gratitude le flambeau de l’Évangile et illuminer avec celui-ci le nouveau siècle et le nouveau millénaire. 
[...] L’amour jusqu’au sacrifice purifie les Églises de ce qui peut freiner et
ralentir le chemin vers la pleine unité. Parmi les lumières des disciples héroïques du Christ brille d’une splendeur singulière celle de Marie, Vierge fidèle, Martyre sous la Croix. Du fiat de
Nazareth à celui du Calvaire, toute son existence fut modelée par l’Esprit Saint sur celle de son Fils, en rendant témoignage à Dieu le Père et à son amour
miséricordieux ».


Ora pro nobis, Sancta Dei Genetrix.


 


REQUISANT IN PACE.



Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg