Te sancte, rursus, Ludovíce, prǽlia 
Divína poscunt; tu crucis clavum tenens, 
Speíque sacras ánchora fundans rates, 
Moves tyránnis bella, Christo mílitas. 
De nouveau les combats de Dieu t’appellent, 
Tu prends en main le montant de la Croix, 
A l’Espérance, tu ancres tes navires, 
Soldat du Christ, tu attaques ses ennemis. 

Vincis cadéndo: mors tibi victóriam 
Aufert et addit: corpus hic palmæ tegunt 
Nondum sepúltum: pro triúmpho cǽlitum 
Sedes parántur, pro coróna sídera. 
Ta mort suit la victoire: elle te la ravit et te l’assure à la fois; 
Les palmes, ici-bas, parent ta dépouille avant sa sépulture; 
Au ciel, on te prépare un trône triomphal, des astres pour couronne. 

Tuus patérnæ rédditus terræ cinis 
Regnum tuétur, dum throno præsens Dei 
Ætérna regnans pascis inter lília, 
Favénsque blando nostra cernis lúmine. 
A la terre ancestrale, on rapporte tes cendres, qui gardent le royaume; 
Près du trône de Dieu-Roi, parmi les lis, tu règneras sans fin, 
Dans l’heureuse lumière, ta bonté voit nos besoins. 

Sit Trinitáti sempitérna glória, 
Honor, potéstas, atque iubilátio, 
In unitáte, quæ, gubérnans ómnia, 
Per cuncta regnat sæculórum sǽcula. Amen.

Gloire éternelle à la Trinité Sainte, 
Honneur, puissance, louange, 
Au Dieu unique qui gouverne l’univers, 
Et règne pour les siècles des siècles. Amen.

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg