Le P. Louis Bouyer, ancien protestant converti au catholicisme, avait participé aux travaux de Vatican II. Voyant comment la liturgie restaurée à la suite de la Constitution « Sacrosanctum Concilium » était mise en œuvre dans les paroisses, il avait déclaré : « Jamais on n’a imposé aux laïcs d’une manière aussi impertinente la religion des prêtres ou leur absence de religion... ». Et dans « La décomposition du catholicisme », un ouvrage paru en 1968), il écrivait : « la liturgie d’hier n’était plus guère qu’un cadavre embaumé. Ce qu'on appelle liturgie aujourd’hui n’est plus guère que ce cadavre décomposé. » Oui, dans la plupart des paroisses, les messes dont l’agencement est imaginé par des prêtres et leurs incontournables « équipes d’animation » ne sont plus que des liturgies en voie de décomposition, des célébrations en voie de désagrégation. On voit d’ailleurs que la façon artificielle avec laquelle on cherche à rendre la messe « festive » pour certaines occasions ressemble fort à la manière dont on prépare un défunt pour le rendre « présentable » avant sa mise en bière.

 

Pro Liturgia

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg