• Textes liturgiques (IN NATIVITATE DOMINI - AD MISSAM IN AURORA)

 

- Isaïe 62, 11-12 : "Voici ton Sauveur qui vient"

- Psaume 97, 1 : La lumière aujourd'hui a resplendi sur nous

- Tite 3, 4-7 : Dieu a manifesté sa tendresse pour les hommes

- Luc 2, 15-20 : Les bergers à la crèche

 

 

*** Comme son nom l'indique, le matin à l'Aurore

(ou bien juste après la Messe de Minuit)

En cette nuit de Noël, la Liturgie de l’Église nous invite à célébrer avec joie la Naissance de Notre Seigneur Jésus-Christ, Unique Sauveur et Médiateur de l’humanité (cf : Déclaration Doctrinale "Dominus Iesus"). N'ôtant pas la virginité de Sa Très Sainte Mère, cette naissance dans le temps du Verbe éternel est miraculeuse. En cette nuit de Noël, n'oublions pas dans nos prières toutes les personnes qui, comme la Sainte Famille, sont rejetées de tous. Introït de la Messe : « Dóminus dixit ad me : Fílius meus es tu, ego hódie génui te. Ps (1). : Quare fremuérunt gentes : et pópuli meditáti sunt inánia ? Dóminus dixit ad me... Ps (2). : Astiterunt reges terrae et principes convenerunt in unum adversus Dominum, et adversus Christum eius. Dóminus dixit ad me... Ps (3). : Postula a me, et dabo tibi gentes, hereditatem tuam et possessionem tuam terminos terrae. Dóminus dixit ad me... Glória Patri… Dóminus dixit ad me… » (« Le Seigneur m’a dit : « tu es mon Fils. C’est moi qui t’engendre aujourd’hui ». Ps (1) : Pourquoi les nations ont-elles frémi ? Pourquoi les peuples ont-ils tramé de vains complots ? (verset 2 et 3). Gloire au Père… Le Seigneur m’a dit… ») Confiteor + Kyriale VIII (De Angelis) + Credo II

 

 

 

 

• MARTYROLOGE DE NOËL (CHANT DE LA "KALENDA")

 

Avant d'entrer pleinement dans la Messe de Minuit par la procession qui se fera au chant de l'introït,

Jesus.jpegl'Église chante traditionnellement le Martyrologe de Noël pour remettre la naissance de Notre Seigneur

Jésus-Christ dans son contexte historique et l'ancrer dans l'histoire humaine. La dernière édition du

Martyrologe prévoit que ce texte soit solennellement chanté (diacre) et en donne la mélodie.

 

 

• Textes liturgiques (IN NATIVITATE DOMINI - AD MISSAM IN NOCTE)

 

- Isaïe 9, 1-6 : Le Prince de la Paix

- Psaume 96, 1 : Aujourd'hui, un Sauveur nous est né

- Tite 2, 11-14 : La grâce de Dieu s’est manifestée

- Luc 2, 1-14 : Naissance du Verbe Divin

 

 

 

 Introït de la Messe : "Dominus dixit ad me’’

 

 (chanté à la Cathédrale de Westminster,

Londres, Messe de Minuit - 2009)

 

 

*** La Messe doit être de nuit (traditionnellement, il y a une veillée de prière

de 23H30 à 0H00. Le commencement de la Messe est à minuit)

 

 

 

• TEXTES LITURGIQUES (IN NATIVITATE DOMINI - AD MISSAM IN VIGILIA)

 

- Isaïe 62, 1-5 : Le bonheur de Sion, épousée par son Dieu

- Psaume 89, 20 : Dieu ! Tu as les paroles d'Alliance éternelle

- Actes 13, 16-25 : L'histoire du salut aboutit au Christ

- Matthieu 1, 1-25 : Les origines de Jésus-Christ

 

*** Si possible après les 1ères Vêpres

(Entre 17H00 et 20H00 par exemple)

• TEXTES LITURGIQUES (TEMPUS ADVENTUS - Ad Missam matutinam)

 

- 2 Samuel 7, 1-5 ; 8b-12 ; 14 ; 16 : La royauté de David subsistera toujours

- Psaume 89, 2 : Sans fin, Seigneur, nous chanterons ton amour !

- Luc 1, 67-79 : Cantique de Zacharie

Mgr Fava, évêque de Grenoble, accorde quarante jours d'indulgence à ceux qui réciteront ces litanies de Notre Dame de la Salette

 
 
 
Seigneur, ayez pitié de nous. --> Seigneur, ayez pitié de nous.
O Christ, ayez pitié de nous. --> O Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous. --> Seigneur, ayez pitié de nous.
 
Père céleste qui êtes Dieu, --> ayez pitié de nous.
Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, --> ayez pitié de nous.
Esprit Saint qui êtes Dieu, --> ayez pitié de nous.
Trinité Sainte qui êtes un seul Dieu, --> ayez pitié de nous.
 
Notre Dame de la Salette, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Mère de Dieu, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Reine et Mère des hommes, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Messagère de la Miséricorde divine, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Toute-puissance suppliante, --> priez pour nous
 
Notre Dame de la Salette, Vous qui retenez le bras du Seigneur irrité contre nous, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Vous qui versez tant de larmes sur nos révoltes et sur nos malheurs, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Vous qui prenez tant de peine pour nous, malgré toutes nos ingratitudes,--> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Vous qui nous pressez si maternellement d'avoir toujours recours à vous, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Vous qui nous reprochez particulièrement la violation du dimanche et le blasphème, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Vous qui vous plaignez si douloureusement de la profanation des choses saintes, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Vous qui nous recommandez tant la prière, surtout celle du matin et du soir, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Vous qui condamnez si amèrement nos sensualités et les honteux plaisirs du monde,--> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Vous qui nous rappelez d'une manière si touchante la Passion de Jésus, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Vous dont l'Apparition est une source de salut pour les pauvres pécheurs, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Vous qui invitez si fortement les justes à redoubler de ferveur, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Vous dont les menaces prophétiques ont si justement effrayés le monde, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Vous qui nous promettez tant de biens, si nous nous convertissons, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Vous qui avez fait jaillir à vos pieds une eau miraculeuse, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Vous qui, à l'exemple de Jésus, guérissez toute infirmité, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Vous qui voulez être honorée et invoquée dans l'univers entier,--> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Vous qui avez fait naître et prospérer tant d'œuvres réparatrices, --> priez pour nous
 
Notre Dame de la Salette, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Règle vivante de charité, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Victime de pénitence et d'expiation, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Modèle de modestie et de simplicité, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Etendard d'obéissance et de soumission, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Foyer de zèle et d'apostolat, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Providence des pauvres et des enfants, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Lumière des aveugles et des ignorants, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Consolation des malades et des affliges, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Espérance des désespérés, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Soutien de l'Eglise militante, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Avocate de l'Eglise souffrante, --> priez pour nous
Notre Dame de la Salette, Gloire de l'Eglise triomphante, --> priez pour nous
 
Par vos plaintes amères, --> rendez-nous dociles à la loi de votre divin Fils, O Marie !
Par vos larmes abondantes, --> obtenez-nous la grâce de pleurer nos péchés, O Marie !
Par vos souffrances maternelles, --> obtenez-nous la résignation dans tous nos maux, O Marie !
Par toutes vos apparitions, --> ressuscitez la foi de votre peuple, O Marie !
Par vos regards tournés vers Rome, --> attachez-nous de plus en plus au Saint-Siège, O Marie !
Par votre incomparable tendresse, --> faites que nous vous aimions de plus en plus, O Marie !
Par votre ravissante beauté, --> faites-nous soupirer vers le Ciel, O Marie !
Par votre nouvelle Assomption, --> attirez-nous après vous, O Marie !
 
Agnus Dei, qui tollis peccata mundi --> Parce nobis, Domine
Agnus Dei, qui tollis peccata mundi --> Exaudi nobis, Domine
Agnus Dei, qui tollis peccata mundi --> Miserere nobis
 
V. Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs
R. Priez sans cesse pour nous qui avons recours à vous
 
Prions : Seigneur Jésus, qui dans votre infinie miséricorde nous avez envoyé sur la Montagne de la Salette votre Très Glorieuse Mère, pour nous rappeler à nos devoirs de chrétiens ; faites que, sensibles à ses larmes et dociles à ses avertissements, nous apaisions en cette vie votre juste colère, par une sincère pénitence, et que nous méritions par nos bonnes œuvres la grâce de vous posséder éternellement dans le Ciel. O vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Dimanche 14 mars 2010, dans le cadre des Conférences de Carême données à Notre-Dame de Paris, le père Matthieu Rougé a parlé de la réforme liturgique. Le père Rougé, homme brillant, très cultivé, a fait quelques réflexions sur la pauvreté musicale des répertoires contemporains et sur des traductions très dommageables non conformes au latin dans le missel actuel... Bref, des remarques vraies, qu'il fallait oser dire à la télévision et devant le Cardinal André Vingt-Trois.
Cependant, ce prêtre, Recteur de Sainte-Clotilde à Paris, qui célèbre indifféremment dans les deux formes de l'unique rite romain, a été inexact dans sa façon de décrire la différence entre ces mêmes deux formes. Sur basant sur l'idée que la liturgie restaurée à la suite de Vatican II existe dans les paroisses - ce qui est parfaitement faux comme on le sait tous - il a caricaturé les différences visibles entre les deux formes. Il a affirmé que :
1. la forme ordinaire est dans la langue vernaculaire, face au peuple.
2. la forme extraordinaire est en latin et devant la Croix.
Des propos évidemment inexacts qui ne feront qu'entretenir les confusions. La forme ordinaire du rite romain peut être célébrée - sans autorisation et de manière normale - de la même façon que la forme extraordinaire, c'est-à-dire en latin et versus orientem ou, si l'on préfère, face à la Croix. C'est d'ailleurs de cette façon que la forme ordinaire correspond le mieux aux normes données dans le missel dit "de Paul VI". Mieux : c'est comme ça que le pape la célèbre à Rome !





FACE AUX DESINFORMATIONS MEDIATIQUES
(ON COMMENCE A EN AVOIR L'HABITUDE...),
QUELQUES ARGUMENTS HISTORIQUES SUR
LA SAINTETE DU VENERABLE PAPE PIE XII




pieXIIa.jpg• Au nom de l'Eglise, le pape Benoît XVI reconnaît les mérites de Pie XII. On doit donc s'attendre à ce que les journalistes qui contrôlent et font l'opinion publique - bien qu'étant peu versés dans les questions historiques - s'emparent de l'information pour attaquer le Souverain Pontife. Ne laissons pas dire; ne laissons pas faire... Soutenons le Saint-Père en reprenant des arguments qui sont en faveur de Pie XII. En 1933, Adolf Hitler arrive au pouvoir en Allemagne. Les premières condamnations de l'antisémitisme par le Vatican datent, elles, de 1928.
Le 14 mars 1937, Pie XI publie l'Encyclique Mit brennender Sorge pour dénoncer la persécution et les camps de concentration, ainsi que les manoeuvres visant à un processus d'extermination. Le rédacteur principal de ce document n'est autre que le cardinal Eugenio Pacelli, ancien nonce apostolique en Allemagne et futur pape Pie XII. Les démocraties occidentales semblent ne pas s'en soucier : plus d'un an après l'encyclique, elles en sont encore à faire des concessions à Hitler, ainsi qu'il ressort de la conférence de Munich des 29/30 septembre 1938.
Le 9 novembre 1938, les Nazis usent de représailles pour l'assassinat d'un diplomate allemand à Paris par un Juif : ils organisent la "Nuit de Cristal" au cours de laquelle 30.000 Juifs sont arrêtés, leurs biens pillés et incendiés. Le grand Rabbin de Bavière parvient à sauver les objets de la synagogue grâce à la voiture du cardinal Pacelli, mise à sa disposition. 
Le 24 novembre 1938, le journal des S.S., Das schwarze Korps, écrit que le cardinal Pacelli s'est allié "à la cause de l'internationale juive et franc-maçonne" (sic) tandis que Hitler déplore que le Vatican soit devenu "le pire foyer de résistance" à ses plans.
Le 10 janvier 1939, le cardinal Pacelli adresse une lettre à ses confrères des Etats-Unis et du Canada pour attirer leur attention sur le sort des savants et professeurs juifs chassés d'Allemagne et que l'administration américaine refuse d'accueillir dans ses universités.
Pie XI meurt le 10 février 1939. 


• Les cardinaux réunis en conclave choisissent comme nouveau pape le cardinal Eugenio Pacelli. Celui-ci prend le nom de Pie XII le 2 mars 1939.
Enclave autonome depuis
les accords du Latran (1929), le Vatican se trouve cerné à l'époque par l'Italie fasciste de Mussolini. De ce fait, l'administration papale est surveillée par la police italienne puis par l'armée allemande d'occupation : les lignes téléphoniques sont mises sur écoute et les valises diplomatiques sont fouillées. Pie XII et ses collaborateurs sont épiés et leurs messages censurés. Le pape utilise alors la radio du Vatican; mais lorsqu'en 1939 il dénonce les atrocités commises en Pologne, la réaction des Nazis est d'une violence telle que les évêques de ce pays supplient le Souverain Pontife de ne plus faire part de son indignation. Pie XII modère alors ses propos pour dénoncer la politique de Hitler. Dans son message radiodiffusé de Noël 1941, il condamne "l'oppression, ouverte ou dissimulée, des particularités culturelles et linguistiques des minorités nationales". Le 20 janvier 1942, les Nazis mettent en oeuvre la "solution finale". Dans son message de Noël de cette même année, Pie XII fait observer que "tout ce qui en temps de paix demeurait comprimé, a éclaté dès le déchaînement de la guerre en une lamentable série d'actes en opposition avec l'esprit humain et l'esprit chrétien". Il ajoute que les peuples doivent faire le voeu de ne s'accorder aucun repos jusqu'à ce que tous se
dévouent au service de la personne humaine. Il précise que ce voeu, "l'humanité le doit aux centaines de milliers de personnes qui, sans aucune faute de leur part, et parfois pour le seul fait de leur nationalité ou de leur race, ont été vouées à la mort ou à une extermination progressive". Le 2 juin 1943, Pie XII tient un discours devant le Collège des cardinaux et exprime sa sollicitude envers ceux qui, à cause de leur nationalité ou de leur race, sont "livrés à des mesures d'extermination" dont il veut fustiger toute l'ignominie par des termes forts. Il déclare cependant : "toute parole de notre part à l'autorité compétente [allemande], toute allusion publique doivent être sérieusement pesées et mesurées, dans l'intérêt même des victimes, afin de ne pas rendre leur situation plus grave et plus insupportable". Les évêques hollandais, avaient fait l'expérience de la violence des Nazis après avoir, en juillet 1942, protesté contre la persécution des Juifs : aussitôt les Nazis organisèrent une fouille minutieuse des monastères et des couvents pour procéder à la rafle de très nombreux Juifs cachés là (dont Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix Edith Stein, NDLR). Le 26 juin 1943, radio Vatican fait savoir que « quiconque établit une distinction entre les Juifs et les autres hommes est un infidèle et se trouve en contradiction avec les commandements de Dieu. La paix dans le monde, l'ordre et la justice seront toujours compromis tant que les hommes pratiqueront des discriminations entre les membres de la famille humaine ». Le New York Times cite ce message le jour suivant.
Le 25 octobre 1943, Pie XII laisse éclater son indignation dans L'Osservatore Romano; aussitôt les Allemands font saisir le journal et menacent de reprendre les perquisitions dans les monastères pour y débusquer les Juifs cachés.

 

http://img.over-blog.com/520x350/0/21/41/34/2009/pieXII.jpg• Dès le 29 novembre 1944, une délégation de 70 rescapés juifs vient, au nom de la United Jewish Appeal (organisme dirigeant du mouvement sioniste mondial), exprimer à Pie XII la reconnaissance des Juifs pour son action en leur faveur. Albert Einstein mêle sa voix au concert de louanges et d'hommages en déclarant que "l'Eglise catholique a été la seule à élever la voix pour dénoncer l'assaut mené par Hitler contre la liberté". Le 9 février 1948, Pinchas E. Lapide, alors Consul d'Israël à Milan, se rend au Vatican pour remercier Pie XII pour ses multiples interventions en faveur des Juifs. Le 26 mai 1955, des musiciens juifs venus de 14 pays différents, jouent devant Pie XII la IXème symphonie de Beethoven pour lui exprimer leur gratitude d'avoir arraché à la mort tant de Juifs pendant la guerre. Le 9 octobre 1958, Pie XII décède. A l'occasion des obsèques, Mme Golda Meïr, alors Ministre des affaires étrangères d'Israël, souligne que "pendant la décennie de terreur nazie, quand notre peuple a subi un martyre terrible, la voix du pape s'est élevée pour condamner les persécuteurs et pour invoquer la pitié envers leurs victimes". C'est en 1963 qu'une pièce de théâtre ayant pour titre Der Stellvertreter (le Vicaire) est publiée par un ancien membre des Jeunesses hitlériennes, Rolph Hochhuth. Ce dernier, devenu pro-communiste, présente Pie XII sous les traits d'un monstre d'indifférence n'ayant ni agi ni parlé comme il aurait dû. Le 13 décembre 1963, dans le journal Le Monde, Pinchas E. Lapide affirme ne pas comprendre le pourquoi d'un tel acharnement contre le défunt Pie XII qui "ne disposait ni de divisions blindées, ni de flotte aérienne, alors que Staline, Roosevelt et Churchill, qui en commandaient, n'ont jamais voulu s'en servir pour désorganiser le réseau ferroviaire qui menait aux chambres à gaz". Lapide précise en outre que "le pape personnellement, le Saint-Siège, les nonces et toute l'Eglise catholique ont sauvé de 150.000 à 400.000 Juifs d'une mort certaine". En 1967 il fait paraître un livre dans lequel il publie le résultat d'enquêtes approfondies menées dans toute l'Europe; il aboutit au chiffre de 860.000 Juifs sauvés grâce au pape Pie XII. Dans une recension de ce livre, la Jewish Chronicle estime que la démonstration de Pinchas E. Lapide est concluante.
La Fondation Pave the way (PTWF), dont le siège est à New York, a annoncé son intention de proposer à Yad Vashem, le mémorial de l'Holocauste à Jérusalem, la remise du titre de "Juste parmi les nations" à Eugenio Pacelli, le pape Pie XII. Le président de l'organisation, Gary Krupp, affirme que la "PTWF a consacré des années à recueillir des documents et des témoignages vidéos originaux sur ce pontificat controversé et pense avoir découvert une documentation suffisante pour commencer à chercher des témoignages écrits authentiques pour donner officiellement le feu vert à cette procédure". "Dans la plus grande partie des cas de ceux qui ont été reconnus comme "Justes parmi les nations", celui qui reçoit la reconnaissance a agi directement pour sauver des vies individuelles en risquant la sienne en le faisant", a observé Gary Krupp. "Même si les actions d'Eugenio Pacelli ne rentrent pas dans cette description générale", a-t-il ajouté, "nous pouvons établir que l'intercession directe du pape a sauvé des centaines de milliers de juifs". Toujours selon Krupp, "on peut aussi affirmer que les actions de Pacelli ont été accomplies sous menace de mort. Lors d'une rencontre avec les cardinaux, convoquée en urgence par le pape Pie XII le 6 septembre 1943, il les informa avoir signé une lettre de démission qui se trouvait sur son bureau, et qu'il s'attendait à être enlevé d'un moment à l'autre. Les cardinaux devaient faire leurs valises et se tenir prêts à quitter immédiatement le Vatican pour demander de l'aide à un gouvernement neutre, d'où ils éliraient un nouveau pape. Cette rencontre d'urgence advint un mois avant l'arrestation des juifs de Rome et le pape décida d'intercéder tout de suite pour les sauver". "Ce document n'est pas encore disponible, mais nous savons qu'il existe", a déclaré Gary Krupp. "Récemment, nous avons obtenu de l'Allemagne l'affidavit du général Karl Wolff, second de Himmler et commandant en Italie, auquel Hitler ordonna de planifier la conquête du Vatican et l'enlèvement du pape" (2) + (3). A ceux qui veulent aujourd'hui salir la mémoire Pie XIl afin de pouvoir dénigrer Benoît XVI par ricochet, il faut rappeler que personne n'a encore songé jusqu'ici à reprocher à la Croix Rouge ou aux chefs des communautés luthériennes, calvinistes, anglicanes, islamiques... d'avoir gardé le silence pendant la guerre (Source : Alfred Denoyelle).





Liens : L'Encyclique qui mit Hitler hors de lui a 70 ans ! + La vérité historique sur Pie XII + 50 ans après la mort de Sa Sainteté le pape Pie XII + Les archives nazies innocentent Pie XII + Pie XII : Accueillez les juifs persécutés ! + Les catholiques de Belgique ont sauvé des enfants juifs + Colloque sur les enfants juifs cachés pendant la Shoah + Toute la vérité sur le pape Pie XII + La légende noire, par le cardinal Bertone (1) + La légende noire, par le cardinal Bertone (2) + La légende noire, par le cardinal Bertone (3) + La voix du pape Pie XII « s’est élevée en faveur des victimes » + Publication: Pacelli, ces documents qui démontent la légende noire + Le Théologien de la Maison pontificale déplore une « polémique anachronique » + « Hitler : Enlevez Pie XII », enquête de Salvatore Mazza dans « Avvenire » + « Hitler : Enlevez Pie XII », enquête de Salvatore Mazza dans « Avvenire » (2) + Hitler : « Enlevez Pie XII », enquête de Salvatore Mazza dans « Avvenire » (3e partie) + Radio Moscou a créé la « légende noire » contre Pie XII + Les juifs sauvés par Pie XII + Le « silence » de Pie XII n’est pas une « vérité historique » + Pie XII, bouc-émissaire d'une violence mimétique... face au testament théologique de Luther + Hommage à Pie XII + Pie XII et les juifs, le mythe du pape d'Hitler + Le Pape Pie XII parmi la population de Rome après le bombardement de la ville éternelle + Pie XII, un don pour le XXème siècle + La libération de Rome sous Pie XII (les soldats américains obtiennent la bénédiction) + VIE DU PAPE PIE XII - Première partie + VIE DU PAPE PIE XII - Deuxième partie + VIE DU PAPE PIE XII - Troisième partie + Pour servir la mémoire de Pie XII + Pie XII, pape bavardPrière pour la béatification du Pape Pie XII

L'Antienne du Salve Regina aurait été composée au XIème siècle par Hermann de Reichenau.

On chante cette antienne du Dimanche de la Trinité jusqu'au 1er Dimanche de l'Avent.

La Liturgie reprendra ensuite l'antienne mariale de l'Alma Redemptoris Mater.

 

 

 

 

Salve, Regína, mater misericórdiae

Salut, Reine, mère de miséricorde ;
Vita, dulcédo et spes nostra, salve

Notre vie, notre douceur et notre espérance, salut.
Ad te clamámus, éxules fílii Evae.

Vers vous nous crions, nous les enfants d'Eve exilés.
Ad te suspirámus, geméntes et flentes

Vers vous nous soupirons, gémissant et pleurant
In hac lacrymárum valle.

Dans cette vallée de larmes.
Eia ergo, advocáta nostra,

Alors, vous qui êtes notre avocate,
Illos tuos misericórdes óculos

Tournez vers nous
Ad nos convérte.

Vos yeux pleins de miséricorde.
Et Iesum, benedíctum fructum ventris tui,

Et après cet exil, montrez-nous
Nobis post hoc exsílium osténde

Jésus, le fruit béni de vos entrailles,
O clemens, o pia, o dulcis Virgo María.

Ô clémente, bienveillante et douce Vierge Marie.

 

 

V. Ora pro nobis, Sancta Dei Génetrix.

V. Priez pour nous Sainte Mère de Dieu,

R. Ut digni efficiámur promissionibus Christi.

R. Pour que nous soyons rendus dignes des promesses de Jésus Christ.

 

 

Oremus : Omnipotens sempiterne Deus, qui gloriosae Virginis Matris Mariae corpus et animam, ut dignum Filii tui habitaculum effici mereretur, Spiritu Sancto cooperante, praeparasti : da, ut cujus commemoratione laetamur ; ejus pia intercessione, ab instantibus malis, et a morte perpetua liberemur. Per eumdem Christum Dominum nostrum. Amen.

Prions : Dieu tout-puissant et éternel, Vous qui, avec la coopération du Saint-Esprit, avez préparé le corps et l'âme de la glorieuse Vierge Mère Marie pour qu'elle mérite de devenir la digne demeure de votre Fils, donnez-nous, par la miséricordieuse intercession de celle dont la mémoire nous réjouit, d'être délivrés des maux qui nous pressent et de la mort éternelle. Par le même Jésus-Christ Notre Seigneur. Amen.

 

 

   grego3.gif

(Salve ton simple) - Enregistré à
Maastricht, Pays-Bas (2011)
 

 

   grego3.gif

(Salve ton simple) - Enregistré à
Cologne, Allemagne (2012)
 
  grego3.gif
 
(Salve ton simple) - Enregistré au
Puy-en-Velay, France (2014)

(Salve solennel)

 

 

• TEXTES LITURGIQUES (S. IOANNIS DE KETY, PRESBYTERI)


Textes de la Férie

Mon Seigneur Bien-Aimé, je Te supplie de me prendre tout contre Ton Cœur, je Te supplie de mettre Ta main toute guérissante et toute pleine d’Amour sur mon cœur. Seigneur, je ne peux pas vivre dans cette vie sans être accablée de désespoir, Seigneur, Toi Tu connais mon cœur bien mieux que quiconque sur cette terre, Tu connais mes limites et Tu connais mes forces, je sais, je veux croire contre tout, que Tu es dans mon cœur dans tout ce que je vis, je veux croire que Tu ne laisseras pas le diable m’anéantir. O je T’en supplie Seigneur, Toi, Tu peux TOUT, Tu es TOUT-PUISSANT, Tu peux me rappeler à Toi à l’instant même et je sais que Tu me purifieras pour que je puisse supporter Ta Gloire. Seigneur, je sais que je ne mérite rien, que je ne mérite même pas d’avoir été appelée dès cette vie, mais je sais que Tu m’aimes, je sais que Ton Amour est vrai parce que Tu sais qui Tu aimes, Tu sais que je ne pourrai jamais Te rendre Tout l’Amour que Tu as pour moi, et que je ne peux que m’éloigner de Toi. Mais Tu vois que je désire être unie à Toi, Tu sais combien j’aspire à la délivrance de tout mon être pour n’être qu’avec Toi. O Jésus, Mon Jésus, MON AMOUR, je T’en prie, rappelle-moi à Toi, consume-moi en un instant mais que cet instant ne dure plus aussi longtemps que ce temps depuis lequel je vis et qui me paraît trop long. Jésus, brise-moi, anéantis-moi, consume-moi et attire-moi contre Ton Cœur. Vide-moi de tout ce qui m’éloigne de Toi. JE TE VEUX MON JESUS.

 

Pardonne-moi mon manque de courage pour continuer à affronter cette vie, mais Tu n’y perds rien puisque je T’ai demandé de ne rien retrancher de ce que Tu veux que je vive si ce n’est le temps, la purification sera plus terrible mais je serai sûre d’être auprès de Toi pour toujours et de ne plus continuer de t’offenser. Moins longtemps je vivrai, moins longtemps je Te résisterai. Seigneur, quand je vois un être souffrir, je voudrais pouvoir le soulager et pourtant moi, je ne suis que néant, je crois que Toi qui es la BONTE même, Tu ne peux pas ne pas entendre ma prière avec Ton Cœur de Père. Seigneur, je ne veux pas me placer sous Ta justice car rien en moi ne peut me justifier, je n’ai aucune bonne œuvre, je n’ai rien et je ne veux rien avoir. Je veux que le Sang précieux de Ton Fils soit ma seule garantie, ma seule justification. Mon Dieu, c’est sous Ton regard d’Amour et de Miséricorde que je me place, je veux rester tout contre Ton Cœur et oublier, ne pas voir le gouffre qui m’attire et qui m’oppresse.

 

JE T’AIME SEIGNEUR ET JE VEUX POUVOIR TE LE DIRE SANS M’ARRETER ! SANS ME FATIGUER. Je veux être auprès de Toi parce que je me sens trop faible pour cette vie ; même cette vie avec Toi, car sur cette terre, elle n’est que trop tourmentée et trop défigurée. Je sais qu’au Ciel, je serai bien plus utile qu’ici, je passerai tout mon Ciel à prier pour ceux que j’ai connu, je connaîtrai leurs souffrances et je pourrai les porter sans me lasser. Seigneur, je crois vraiment que Tu m’accorderas Ton Ciel, parce que je ne serai jamais capable de gagner, Tu ne peux que me l’offrir, au nom du peu de désir qu’il y a dans mon cœur et surtout au nom de ma faiblesse. Seigneur, je Te demande la grâce de pouvoir donner aux frères tout l’Amour que j’aimerais Te donner, je Te demande de me consumer de charité, donne-moi de m’user pour les autres et surtout pour ceux qui sont le moins aimés, pour les moins aimables. Donne-moi d’aimer quand je ne me sens pas aimée, donne-moi d’aimer quand j’ai envie de me révolter, donne-moi d’aimer quand je ne crois pas à l’amour des autres. Donne-moi de me souvenir que chaque blessure peut et doit m’élever jusqu’à Toi. Que rien et surtout pas une créature ne vienne m’éloigner de Toi. Donne-moi de considérer les choses qui passent et de vivre comme si ma prière, Tu allais l’exaucer ce soir, comme si je devais paraître devant Toi ce soir. O Seigneur, puisse-t-il en être ainsi.

 

Et Toi, comblée de Grâces, ma tendre Mère, comme tu as hâté le moment de Ton Fils aux noces de Cana, je T’en prie, intercède pour moi, je ne vaux pas mieux que les serviteurs qui t’on parlé, alors exauce-moi, au Nom de Ton Fils que tu as accepté de voir souffrir et mourir pour moi sur la Croix. AMEN ! AMEN ! AMEN !

 

Cathy - Pont-Saint-Esprit, le 28 novembre 1979 - Décédée à 21 ans

• TEXTES LITURGIQUES (S. PETRI CANISII, PRESBYTERI ET ECCLESIÆ DOCTORIS)


Textes de la Férie.

*** En Suisse, la Mémoire obligatoire de

St Pierre Canisius est reportée au 27 avril

 

Dr. Luc Perrel, président de "Laissez les vivre, SOS futures mères",

Wilfried Wuermeling secrétaire général de l'UNEC (Union des Nations de l'Europe Chrétienne),

président de SOS-Mamans, AMEN (Arrêtons le Massacre des Enfants à Naître)

et l'Abbé Guy Pagès (prêtre du diocèse de Paris) - Document Radio Courtoisie

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







 

 

 

 

Intentions de prières

 

Actualité du livre

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg