IRLANDE Drapeau *** Mémoire obligatoire propre à l'Irlande

 

1. Si le vent des tentations s'élève, 
Si tu heurtes le rocher des épreuves. 
Si les flots de l'ambition t'entraînent, 
Si l'orage des passions se déchaîne : 


R. Regarde l’étoile, invoque Marie, 
Si tu la suis, tu ne crains rien ! 
Regarde l’étoile, invoque Marie, 
Elle te conduit sur le chemin ! 


2. Dans l'angoisse et les périls, le doute, 
Quand la nuit du désespoir te recouvre. 
Si devant la gravité de tes fautes
La pensée du jugement te tourmente : 

3. Si ton âme est envahie de colère, 
Jalousie et trahison te submergent. 
Si ton cœur est englouti dans le gouffre, 
Emporté par les courants de tristesse : 

4. Elle se lève sur la mer, elle éclaire, 
Son éclat et ses rayons illuminent. 
Sa lumière resplendit sur la terre, 
Dans les cieux et jusqu'au fond des abîmes. 

 

 

Enregistré au pèlerinage des Routiers
Scouts d'Europe à Vézelay (2014)

 

 

CD n°55 : Par toute la terre ; Paroles et Musique : Communauté de l'Emmanuel (C. Blanchard / I.Seguin)

Partition n° 19-17 - Vol. 19 ; D'après l'hymne de saint Bernard ; © 2012, Éditions de l'Emmanuel

1. Qu'il soit dans notre histoire beaucoup d'audacieux
saint-michel-archange.gifQui des éclats de gloire raniment les feux
Forgez nos âmes, comme vous Lieutenant
La même flamme nous habite à présent
Fiers officiers, prêts à servir,
Gardons ce souvenir !

 

R. S'il faut parer notre destin d'une immortelle gloire
Ce soir promotion Gueguen, honore la foi de ton parrain
Pour la victoire, la liberté,
Et l'honneur d'un nom qui n'est pas oublié
Aux armes officiers
Trempons nos lames d'acier !


2. En relevant l'honneur d'une France à genoux
Jeune résistant vainqueur, vaillant jusqu'au bout
Un vent violent soufflant sur l'Indochine
Jusqu'en Orient votre histoire se dessine
Morceau d'empire, où jusqu'à l'heure
Claquent nos trois couleurs !

3. Bientôt dans les Aurès éclate l'orage
Au bord de Souk-Ahras, les combats font rage
Dans la tourmente bravant mille guerriers
Les Amarantes derrière vous ont prié
Oh Saint-Michel, guidez nos âmes
Qu'elles brillent sur nos lames !

 

4. Soldats chantons ce soir, ce fier souvenir
Qu'il soit notre étendard défiant l'avenir
Et retenant la passion, le courage
La promotion à ces vertus s'engage
Preux chevaliers, à votre appel
Nous resterons fidèles.

 

 

 

• TEXTES LITURGIQUES (S. ROMUALDIS, ABBATIS)

 

- Philippiens 3, 8-14 : La loi du progrès spirituel

- Psaume 131, 1 : Mets ton espoir dans le Seigneur

- Luc 14, 25-33 : Renoncer à ce que l'on a de cher

 

Capture-d-e-cran-2014-07-24-a--15.19.43.jpg

 

أبانا الذي في السموات، ليتقدس اسمك
ليأتي ملكوتك،
لتكن مشيئتك،
كما في السماء كذلك على الأرض،
اعطنا خبزنا كفاف يومنا،
واغفر لنا خطايانا،
كما نحن أيضاً نغفر لمن اخطأ الينا،
ولا تدخلنا في التجربة،
ولكن نجنا من الشرير،
لأن لك المُلك والقدرة والمجد إلى أبد الدهور.
آمين.

 

Enregistré le 10/05/09 à Amman (Jordanie)
Voyage de Benoît XVI en Terre Sainte
 
Enregistré le 18/05/15 en la Basillique
Ste Marie-Majeure, Rome - Messe d'action
de grâce pour la canonisation des Saintes
Marie-Alphonsine Daniel Ghattas et de
Marie de Jésus-Crucifié (Mariam Baouardy)

Dans de nombreux cantiques aujourd’hui à la mode et qu’on chante - parfois aussi qu’on crie - à chaque grande occasion, il est question du « peuple » : « Peuple de Dieu, marche joyeux... », « Debout, peuple de Dieu... », « Peuple de baptisés, marche vers la lumière... », « Peuple de Dieu, cité de l’Emmanuel »... etc. Cette idée de « peuple » est apparue avec force dans un cantique très « peplum » de l'abbé David Julien - Vers toi, terre promise - qui galvanisait les assemblées dominicales des années 1960-70 : le refrain qui allait crescendo conduisait le "peuple" des paroisses à "se" chanter. Et ce fut le point de départ d’une nouvelle conception de la Liturgie : on vit apparaître de très horribles "autels" amovibles permettant, bien avant Vatican II, de célébrer systématiquement face au peuple, c’est-à-dire, dans la mentalité de beaucoup, de plus en plus « pour le peuple » et de moins en moins « pour Dieu ». Le « peuple » avait commencé par « s’auto-louanger » ; à cause d'une mauvaise interprétation du Concile, on allait pouvoir lui apprendre à « s’auto-célébrer » :

 

 

 

http://img.over-blog.com/200x211/0/21/41/34/2012/peuple-de-dieu.jpgCar c’est dans ce contexte qu’arrive le Concile qui développe le thème de la « collégialité » auquel s’ajoute le concept de « Peuple de Dieu » lequel, à partir de l’emploi linguistique, général en politique, du mot « peuple », finit par être compris, de façon plus ou moins consciente, selon l’idée marxiste de « peuple ». Le « peuple » devient alors une force permettant à chaque individu de trouver le moyen de s’opposer à un groupe dominant. Plus généralement, l’idée de « souveraineté du peuple » devra désormais s’appliquer également à l’Eglise : le « peuple » - ou ses représentants auto-proclamés - devra avoir son mot à dire au sein de « conseils », « groupes », « équipes », « comités », « instances » où l’on gère et l’on décide la catéchèse, la liturgie, la pastorale... etc. Or, la théologie montre - et façon indiscutable - que le concept de « peuple » dans l’Eglise provient d’un milieu totalement différent du notre. L’exégète allemand Werner Berg (que cite le Cardinal Ratzinger) a expliqué que l’idée de « Peuple de Dieu » est un concept biblique plutôt rare qui, de plus, n’est jamais employé pour désigner un groupe d’individus, mais pour exprimer une « parenté avec Dieu », donc une direction "verticale". L’expression se prête moins à décrire la structure d’une communauté qu’une relation enfants/Père. De ce fait, l’expression « peuple de Dieu » ne se prête pas non plus à un cri de protestation contre la structure « hiérarchique » de l’Eglise : le groupe allemand « Wir sind Kirche » (nous sommes l’Eglise) ou, plus près de nous, le « Comité catholique des baptisés francophone » qui entend « construire l’Eglise de demain » sous la houlette de Mmes Pedotti et Soupa ("théologiennes" auto-proclamées), aurait tout intérêt à revoir leur théologie en même temps que les enseignements conciliaires. Il en est de même pour de tristes individus tournant autour des revues-caniveaux telles que "Golias", "Témoignage chrétien", etc.


Car qu’enseigne le Concile ? La Constitution « Lumen Gentium » sur l’Eglise montre que le fondement de l’Eglise n’est pas dans l’idée de « peuple » mais dans sa structure trinitaire qui fait d’elle l’instrument de Dieu pour unir à Lui les hommes et préparer le moment où « Dieu sera tout en tous » (1 Co 15, 28). Ainsi, l’expression « peuple de Dieu » employée dans bien des cantiques et qui porte à mettre Dieu de côté pour ne voir que le « peuple » n’a pas de sens au plan théologique et ecclésiologique. Et le peuple de nos assemblées dominicales le sent tout de suite, même s’il accepte de chanter ce qu’on lui dit de chanter... La crise que traverse l’Eglise, telle qu’elle se reflète dans le concept erroné de « peuple de Dieu », résulte de l’abandon de l’essentiel : Dieu. Ce qui reste alors, ce n’est que le carriérisme de quelques uns. Carriérisme auquel le Pape François a fait allusion.

 

Pro Liturgia

Asperges me Kyriale XI (orbis factor) + Credo I

 

 

 

• ANNÉE A - TEXTES LITURGIQUES (DOMINICA XII "PER ANNUM")

 

- Jérémie 20, 10-13 : Le prophète persécuté met sa confiance en Dieu

- Psaume 69, 8 : A vous qui cherchez Dieu : vie et bonheur !

- Romains 5, 12-15 : Pécheurs avec Adam, nous serons sauvés dans le Christ

- Matthieu 10, 26-33 : L'Apôtre ne doit pas craindre pour sa vie

 

• ANNÉE B - TEXTES LITURGIQUES (DOMINICA XII "PER ANNUM")

 

- Job 38, 1 ; 8-11 : Au milieu de la tempête, Dieu reste maître de la mer

- Psaume 107, 21 : Rendons grâce au Seigneur qui seul, réduit la tempête au silence

- 2 Corinthiens 5, 14-17 : Le monde ancien s'en est allé, un monde nouveau est déjà né

- Marc 4, 35-41 : La tempête apaisée : « Comment se fait-il que vous n'ayez pas la foi ? »

 

• ANNÉE C - TEXTES LITURGIQUES (DOMINICA XII "PER ANNUM")

 

- Zacharie 12, 10-11 ; 13,1 : Ils lèveront les yeux vers celui qu'ils ont transpercé

- Psaume 63,2 : Levons les yeux vers le Seigneur qui nous sauve

- Galates 3, 26-29 : La foi au Christ surmonte les barrières entre les hommes

- Luc 9, 18-24 : Confession de foi de Pierre et annonce de la Passion

 

 

 

Introït de la Messe : "Dóminus fortitúdo plebis suæ"
 

 

 

 

 

 

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Actualité du livre

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg