R. Venez Divin Messie,

Sauver nos jours infortunés ;

Venez, Source de Vie,

Venez, venez, venez !

 

 

temps-avent.jpg1. Ah ! Descendez, hâtez vos pas !

Sauvez les hommes du trépas ;

Secourez-nous, ne tardez pas !

Dans une peine extrême,

Gémissent nos coeurs affligés,

Venez Bonté suprême :

Venez, venez, venez !

 

2. Ah ! Désarmez votre courroux :

Nous sommes tous à vos genoux,

N'ayant, Seigneur, d'espoir qu'en Vous.

Pour nous livrer la guerre,

Tous les enfers sont déchaînés :

Venez sauver la terre,

Venez, venez, venez !

 

3. Que nos soupirs soient entendus !

Les biens que nous avons perdus

Ne nous seront-ils point rendus ?

Seigneur, vos saints oracles

A tous les siècles étonnés

Promirent ces miracles :

Venez, venez, venez !

 

4. Si Vous venez, Roi glorieux,

Nous Vous verrons, victorieux,

Fermer l'enfer, ouvrir les cieux.

Soyez-nous secourable ;

Les cieux nous furent destinés ;

Venez Sauveur aimable,

Venez, venez, venez !

 

(il y a plusieurs versions de ce cantique;
Quelques variantes sont possibles)

Abbé Pellegrin, 1663-1745

O du fröhliche, o du selige,
Gnadenbringende Weihnachtszeit !
Welt ging verloren, Christ ist geboren.
Freue, freue dich, o Christenheit !

O du fröhliche, o du selige,
Gnadenbringende Weihnachtszeit !
Christ ist erschienen, uns zu versühnen.
Freue, freue dich, o Christenheit !

O du fröhliche, o du selige,
Gnadenbringende Weihnachtszeit !
König der Ehren, dich wollen wir hören.
Freue, freue dich, o Christenheit !

O du fröhliche, o du selige,
gnadenbringende Weihnachtszeit !
Himmlische Heere jauchzen dir Ehre.
Freue, freue dich, o Christenheit !
Ô toi joyeuse, ô toi bienheureuse,
Généreuse période de Noël !
Le monde allait à sa perte, le Christ est né.
Réjouis, réjouis-toi, o chrétienté !

Ô toi joyeuse, ô toi bienheureuse,
Généreuse période de Noël !
Le Christ est apparu pour nous expier.
Réjouis, réjouis-toi, o chrétienté !

Ô toi joyeuse, ô toi bienheureuse,
Généreuse période de Noël !
Roi des seigneurs, nous voulons t’entendre.
Réjouis, réjouis-toi, o chrétienté !

Ô toi joyeuse, ô toi bienheureuse,
Généreuse période de Noël !
Des armées des cieux exultent ton honneur.
Réjouis, réjouis-toi, o chrétienté !

 

 

Die Schäfer (Deutsche Musikgruppe)

R. Sancta Theresia, Sancta Theresia, Ora pro nobis !

 

 

1. Virginale Rose,

Fleur céleste éclose

Dans les jardins du Carmel

Pour toi, Bienheureuse,

Notre hymne joyeuse

Monte jusqu’au Ciel

 

2. A notre prière

Sur la pauvre terre

Fais tomber du Paradis

Les grâces divines,

Roses sans épines,

Que tu nous promis.

 

4. Garde la Patrie,

Qui t’aime et te prie,

Fidèle à Jésus, son Toi !

Dans l’âme française

Fais fleurir, Thérèse,

L’Amour et la Foi.


 

1. Pour l'amour de cet homme qu'on appelle Jésus,

un homme pour son Dieu, un homme pour les autres,

 

R. Nous voici devant toi, ô notre Père,

rassemblés devant toi sous son nom,

Nous voici devant toi, ô notre Père,

serviteurs, en tout lieu, de ta plus grande Gloire !

 

2. Pour l'amour de ce monde, où tu l'as envoyé,

Agneau parmi les loups, faire œuvre de justice,

 

3. Pour l'amour de l'Eglise qui est chair de sa chair,

son peuple sanctifié, le peuple de l'Alliance,

 

4. Pour l'amour des plus pauvres qu'il a dit bienheureux,

son corps dans les douleurs, jusqu'à la fin du monde,

 

 


 

 

R. Laudate, laudate, laudate Mariam (bis)

 

 

 

1. O Vierge Marie,

Entends près de Dieu

Ton peuple qui prie

Exauce ses vœux.

 

2. Unis aux Saints Anges

Devant ton autel

Reçois nos louanges,

O Reine du ciel.

 

3. Ton âme très pure

Est sainte en naissant.

De toute souillure

Le ciel la défend.

 

4. Le Verbe adorable

Fait homme pour nous

De toi, Vierge aimable,

Veut naître humble et doux.

 

5. Et Dieu te couronne

Devant les élus,

Ton trône rayonne

Auprès de Jésus.

 

6. O Reine bénie

Qu’au sein des splendeurs

Après cette vie

Te chantent nos cœurs.

1. Heilig man,
De Heer heeft u bemind,
Sint Johan, (bis)
Gij zijt met God bevrind,
Gij waart het hier reeds op dez' aard',
zelfs voor gij nog geboren waart,
Dit werd verkond (bis)
Voor uw geboortestond.

2. Zacharias,
Uw vader werd bevreesd
Als hij was (bis)
Aan het altaar geweest;
Wanneer een engel hem verklaart,
Dat hem zou zijn een zoon gebaard,
Die God getrouw, (bis)
Johannes heten zou.

jeanbaptiste3. Uw moeder ging
Van u zes maanden zwaar,
Zij ontving, (bis)
Gods moeder wonderbaar;
Zij prijst Maria's eer en deugd,
Gij looft ook God met grote vreugd,
En springt verblijd (bis)
Eer gij geboren zijt.

4. Uw vader bleef,
Getrouw aan 's engels woord,
Want hij schreef (bis)
Terstond na uw geboort',
Een wijl van zijne spraak beroofd,
Daar bij in 't eerst niet had geloofd,
En toont nu aan: (bis)
Johannes is zijn naam.

5. In d' eerste jeugd,
Gekleed in haren pij,
legt verheugd (bis)
Hij 't zachte kleed ter zij.
En leefde zo met vreugd in pijn
Als boetgezant in de woestijn;
Zijn spijs bestaat (bis)
In sprinkhaan, honingraat.

6. Hij werd groot,
Door zijne deugd vermaard,
't Godd'lijk woord (bis)
Heeft hij den mens verklaard,
De Joden dachten,'t is de Heer,
Johannes, wars van aardse eer,
Sprak, die is 't, ziet, (bis)
Maar ik, ik ben het niet.

7. Ik Ben een stem
Die roept in de woestijn,
Ga tot Hem (bis)
Gij zult behouden zijn.
Maakt u des Heren weg bereid,
Voor Christus vol van Majesteit,
Wien ik den schoen (bis)
Niet waardig ben t'ontdoen.

8. Zie het lam,
Gods Zoon zij zonder smet,
Dat daar kwam (bis)
Om te voldoen der Wet,
Hetwelk der wereld zonden draagt,
Geboren uit een zuiv're Maagd;
Dies zij verblijd: (bis)
Dit lam heeft ons bevrijd.

9. Johannes loopt,
En spoort de mensen aan,
En Hij doopt (bis)
Christus in de Jordaan.
Toen daar verscheen de Heilige Geest,
Gelijk een duive onbevreesd,
Hoort d' woorden schoon: (bis)
Dit is mijn beminde Zoon.

10. Onvermoeid,
weerklinkt zijn scherp verwijt,
Zwaar geboeid (bis)
Ligt hij ten prooi der nijd.
Herodes, die hem nog steeds eert,
Wordt door hartstocht zo verteerd,
Velt 't vonnis wreed, (bis)
Onthoofdde Gods profeet.

11. 0 Schutspatroon,
Zie op uw kind'ren neer:
Bid Gods Zoon (bis)
Dat Hij zijn liefde teer,
In ons vermeerd're ied'ren dag,
Totdat de kroon ons sieren mag,
In 's Hemels woon (bis)
Voor 's Heren glorietroon.

 

R. Chartres sonne, Chartres t’appelle !

 Gloire, honneur au Christ-Roi !

 

 

 

 

1. Je Vous adore, mon Seigneur et mon Dieu, (bis)

383px-france-eure-et-loir-chartres-cathedrale-01.jpgDieu de lumière, Divine Majesté, (bis)

Vos créatures chantent Votre Splendeur. (bis)

 

 

2. Je Vous adore, mon Seigneur et mon Dieu, (bis)

Par la souffrance, sur l’arbre de la Croix, (bis)

Jésus, Vous êtes l’Instrument du Salut. (bis)

 

 

3. Je Vous adore, mon Seigneur et mon Dieu, (bis)

Sauveur du monde, Maître de l’univers, (bis)

Votre puissance soumettra les nations. (bis)

 

 

4. Je Vous adore, mon Seigneur et mon Dieu, (bis)

Dans la détresse, en Vous je me confie, (bis)

Je m’abandonne à Votre Volonté. (bis)

 

 

5. Je Vous adore, mon Seigneur et mon Dieu, (bis)

Vous mon Refuge, soyez mon Réconfort, (bis)

En Vous mon âme trouvera le repos. (bis)

 

 

6. Je Vous adore, Cœur Sacré de Jésus, (bis)

Faites que j’aime tout ce que Vous aimez, (bis)

Et venez prendre possession de mon cœur. (bis)

 

 

7. O Notre Dame, ranimez notre Foi, (bis)

Dans les épreuves, gardez-nous l’Espérance, (bis)

Vierge Marie, donnez-nous la Charité. (bis)

 

 

8. En pèlerinage, Saint Louis guide nos pas, (bis)

Devant nos marches, déploie ton étendard, (bis)

Autour de Pierre, forme notre unité. (bis)

 

 

9. O Sainte Jeanne, apprends-nous à prier, (bis)

Par ton exemple, sanctifie notre ardeur, (bis)

Sainte de France, sauve notre patrie. (bis)

 

 

10. Michel Archange, éclairez nos chemins, (bis)

Prince des anges, venez nous secourir, (bis)

De par le monde, terrassez le Malin. (bis)





1. Encore un peu de temps, le Seigneur sera là...

Trouvera-t-il en nous la foi qu’il espère ?

Si nous avons bâti nos maisons sur le sable

Quand il fallait creuser le roc de Vérité,

Pourrons-nous soutenir l’assaut du torrent ?

 

2. Encore un peu de temps, le Seigneur sera là ...

Tous nos secrets viendront en pleine lumière.

Si nous avons dormi, prisonniers de nos rêves,

Quand il fallait veiller, aux heures d’agonie,

Pourrons-nous supporter l’éclat de son jour ?

 

3. Encore un peu de temps, le Seigneur sera là...

Pour annoncer la paix aux hommes qu’il aime.

Si nous avons dressé entre nous des barrières,

Quand il fallait ouvrir sa porte à l’étranger,

Pourrons-nous contempler la face de Dieu ?

 

4. Encore un peu de temps, le Seigneur sera là ...

Comme apparaît l'ami fidèle aux promesses.

Si nous avons déçu l'espérance des pauvres

Quand il fallait donner la preuve de l'amour,

Pourrons-nous accueillir la main qui se tend ?

 

5. Encore un peu de temps, le Seigneur sera là...

Eucharistie de joie qui sauve le monde.

Si nous avons laissé son regard de tendresse

Illuminer enfin l´abîme de nos coeurs,

Nous pourrons célébrer la pâque éternelle.

Un des plus anciens chants en allemand pour le Temps de l'Avent et de Noël.
Le texte est traditionnellement attribué au mystique Jean Tauler.



R. O Marie, ô Mère chérie,

Garde au cœur des français la foi des anciens jours !

http://img.over-blog.com/309x450/0/21/41/34/regnumgalliae.jpgEntends du haut du Ciel, ce cri de la patrie :

Catholique et Français toujours !

Entends du haut du Ciel, ce cri de la patrie :

Catholique et Français toujours !

Catholique et Français toujours !

 

 

 

 

1. Aux pieds de ta Mère bénie 

Tombe à genoux peuple chrétien! 

Et que ta bannière chérie 

S'incline en ce lieu trois fois saint.

 

2. Console-toi, Vierge Marie, 

La France revient à son Dieu; 

Viens, souris à notre patrie, 

D'être chrétienne elle a fait voeu.

 

3. Elle assiège ton sanctuaire! 

Elle accourt dans tes saints parvis! 

Pitié, pitié, puissante Mère! 

Fléchis le coeur de Dieu ton Fils.

 

4. Rends la couronne à notre Père, 

Confonds les méchants et leurs voeux; 

Fais que le successeur de Pierre 

Connaisse enfin des jours heureux.

 

 

1 - Nous voulons Dieu, Vierge Marie,

Prête l'oreille à nos accents ;
Nous t'implorons, Mère chérie,
Viens au secours de tes enfants.


R. Bénis, ô tendre Mère,
Ce cri de notre foi :
Nous voulons Dieu ! C'est notre Père,
Nous voulons Dieu ! C'est notre Roi.


2 - Nous voulons Dieu ! ce cri de l'âme
Que nous poussons à ton autel,
Ce cri d'amour qui nous enflamme,
Par toi qu'il monte jusqu'au ciel.

3 - Nous voulons Dieu dans la famille,
Dans l'âme de nos chers enfants ;
Pour que la foi s'accroisse et brille
A nos foyers reconnaissants.

4 - Nous voulons Dieu ! Sa sainte image
Doit présider aux jugements ;
Nous le voulons au mariage
Comme au chevet de nos mourants

5 - Nous voulons Dieu pour que l'Eglise
Puisse enseigner la vérité
Combattre l'erreur qui divise,
Prêcher à tous la charité.

6 - Nous voulons Dieu ! le ciel se voile
La tempête agite les flots ;
Brille sur nous, ô blanche étoile,
Conduis au port les matelots.

 

 

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







 

 

 

 

Intentions de prières

 

Actualité du livre

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg