Jésus, je sais que je suis à Toi et que tu es à moi pour toujours. Je te rends grâce de m'avoir donné ton Esprit, lors de mon baptême et de ma confirmation pour que je puisse vivre une nouvelle vie avec Toi. Renouvelle en moi Ton Esprit. Remplis-moi davantage de Ton Esprit. Comble-moi d'une nouvelle plénitude de Ton Esprit de manière à ce que je trouve de nouvelles lumières dans les Ecritures, un goût nouveau et la persévérance dans la prière. Que je puisse Te trouver quand je reçois les sacrements, que j'aime comme Tu aimes, que je pardonne comme Tu pardonnes, que j'intercède, comme Tu intercèdes, que je sois témoin comme Tu fus témoin de la Vérité, que j'utilise les dons dont Tu me combles pour le bien de ton peuple, que je goûte la paix et la joie que Tu as promises. Remplis-moi de Ton Esprit, ô Seigneur car je désire être transformé et recevoir tout ce que Tu veux me donner. Amen.

Cette prière fut envoyée par le Pape à Charlemagne quand il partit avec son armée pour combattre les ennemis de St Michel en France.

 

 

 

http://img.over-blog.com/512x350/0/21/41/34/croixvexilla.jpg

 

Dieu Tout-Puissant qui avez souffert la mort sur l'arbre patibulaire pour tous nos péchés,

Soyez avec moi,

 

Sainte Croix de Jésus-Christ, Ayez pitié de moi,

Sainte Croix de Jésus-Christ, Soyez mon espoir,

Sainte Croix de Jésus-Christ, Repoussez de moi toute arme.

Sainte Croix de Jésus-Christ, Versez en moi tout bien,

Sainte Croix de Jésus-Christ, Détournez de moi tout mal.

Sainte Croix de Jésus-Christ, Faites que je parvienne au chemin du salut.

Sainte Croix de Jésus-Christ, Repoussez de moi toute atteinte de mort.

Sainte Croix de Jésus-Christ, Préservez moi des accidents corporels et temporels.

Que j'adore la Sainte Croix de Jésus-Christ à jamais !

Jésus de Nazareth crucifié, Ayez pitié de moi,

Faites que l'Esprit malin et nuisible fuie de moi !

Dans tous les siècles des siècles, Ainsi soit-il.

 

En l'honneur du sang précieux de Notre Seigneur Jésus-Christ, en l'honneur de Son Incarnation, par où Il peut nous conduire à la Vie éternelle,

aussi vrai que Notre Seigneur Jésus Christ est né le jour de Noël et qu'Il a été crucifié le Vendredi Saint.

Sainte-FamilleNotre Père qui es aux cieux, tu nous as donné un modèle de vie

dans la Sainte Famille de Nazareth.

Aide-nous, Père très-aimant, à faire de notre famille

un nouveau Nazareth où règnent la joie et la paix.

Qu'elle soit profondément contemplative,

intensément eucharistique et vibrante de joie.

Aide-nous à rester ensemble à travers bonheur et peine

grâce à la prière familiale.

Apprends-nous à reconnaître Jésus

dans chaque membre de notre propre famille,

particulièrement quand il souffre et reste blessé.

Que le Coeur eucharistique de Jésus

rende nos coeurs doux et humbles comme le sien (Mt 11,29).

Aide-nous à accomplir saintement notre vocation familiale.

Puissions-nous nous aimer les uns les autres

comme Dieu aime chacun de nous,

chaque jour davantage,

et nous pardonner nos fautes les uns aux autres

comme tu nous pardonnes nos péchés.

Aide-nous, Père très aimant,

à prendre tout ce tu nous donnes

et à donner tout ce que tu nous prends

avec un large sourire.

Coeur immaculé de Marie, cause de notre joie,

prie pour nous.

Saints anges gardiens,

soyez toujours avec nous,

guidez-nous, protégez-nous.

Amen.

 

Bienheureuse Teresa de Calcutta (1910-1997)

A Simple Path (trad. Un Chemin tout simple, p. 52) 

Ceux qui récitent cette Salutation à Marie peuvent se figurer que la Sainte Vierge leur donne en réalité sa bénédiction…

 

 

 

 

 

Je Vous salue, O fille du Père, lys de pureté,

Je Vous salue, O épouse du Saint Esprit, violette d'humilité,

Je Vous salue, O mère du Verbe Incarné, Rose de charité. 

Je Vous salue, Marie, Temple de la Très Sainte Trinité.

Je Vous salue, Marie, Lys blanc de la resplendissante Trinité. 

Je Vous salue, Marie, Rose agréable de la cour Céleste.

Je Vous salue, Marie, Vierge pleine de douceur et d'humilité, de qui le Roi du Ciel a voulu naître et être nourri de son lait. 

Je Vous salue, Marie Vierge des Vierge. 

Je Vous salue, Marie, Reine des Martyrs, dont l'âme a été percée de douleurs. 

Je Vous salue, Marie, Dame et Maîtresse à qui toute puissance a été donnée au Ciel et sur la terre. 

Je Vous salue, Marie, Reine de mon cœur, ma douceur, ma vie et toute mon espérance.

Je Vous salue, Marie, Mère très aimable.

Je Vous salue, Marie, Mère très admirable.

Je Vous salue, Marie, Mère du bel amour.

Je Vous salue, Marie, conçue sans péché.

Je Vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec Vous, Vous êtes bénie entre toutes femmes,

Béni soit le fruit de vos entrailles.

Béni soit Votre Epoux Saint Joseph.

Béni soit Votre Père Saint Joachim.

Béni soit Votre Mère Sainte Anne.

Béni soit Votre Ange Saint Gabriel.

Béni soit Votre Père éternel, qui Vous a choisie.

Béni soit Votre Fils qui Vous a aimée.

Béni soit le Saint-Esprit qui Vous a épousée.

Que tous ceux qui Vous aiment Vous bénissent.

O Bienheureuse Vierge, bénissez-nous tous, au nom de Votre cher Fils.

Ainsi soit-il.

En France, au début 1909, par des révélations à Marie Mesmin, la Sainte Vierge invita à réciter chaque jour en son honneur, trois Ave Maria. A chaque Ave Maria la Sainte Vierge est comparée à une fleur. Ces trois Ave Maria peuvent être récités pour demander la pureté d'âme et de corps, pour le retour des âmes à Dieu, pour la conversion des pécheurs et pour les âmes du Purgatoire...

 

 

 

Je vous salue Marie, lys de pureté, je vous salue Marie pleine de grâce, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus le fruit de vos entrailles est bénie. Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.

 

 

 

 

Je vous salue Marie, violette d'humilité, je vous salue Marie pleine de grâce, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus le fruit de vos entrailles est bénie. Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.

 

 

 

 

Je vous salue Marie, rose de charité, je vous salue Marie pleine de grâce, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus le fruit de vos entrailles est bénie. Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.

Ad te beáte Joseph, in tribulatióne nostra confúgimus, atque, imploráto Sponsæ tuæ sanctíssimæ auxílio, patrocínium quoque tuum fidenter expóscimus. Per eam, quæsumus, quæ te cum immaculáta Vírgine Dei Genitríce coniúnxit, caritátem, perque patérnum, quo Púerum Iesum ampléxus es, amórem, súpplices deprecámur, ut ad hereditátem, quam Iesus Christus acquisívit Sánguine suo, benígnus respícias, ac necessitátibus nostris tua virtúte et ope succúrras. Tuére, o Custos providentíssime divínæ Famíliæ, Iesu Christi sóbolem eléctam; próhibe a nobis, amantíssime Pater, omnem errórum ac corruptelárum luem; propítius nobis, sospítator noster fortíssime, in hoc cum potestáte tenebrárum certámine e cælo adésto; et sicut olim Púerum Iesum e summo eripuísti vitre discrímine, ita nunc Ecclesiam sanctam Dei ab hostílibus insídiis atque ab omni adversitáte défende: nosque síngulos perpétuo tege patrocínio, ut ad tui exémplar et ope tua suffúlti, sancte vívere, pie émori, sempiternámque in cælis beatitúdinem ássequi possímus. Amen.

Ô bienheureux Joseph, nous recourons à vous, dans notre tribulation, et, après avoir imploré le secours de votre Très Sainte Epouse, nous sollicitions aussi, en toute confiance, votre patronage. Au nom de l'affection qui vous a uni à la Vierge Immaculée, Mère de Dieu, au nom de l'amour paternel dont vous avez entouré l'Enfant Jésus, nous vous supplions de jeter un regard propice, sur l'héritage acquis par Jésus-Christ, au prix de Son Sang, et de nous assister de votre puissance et de votre secours dans nos besoins. Ô Gardien très vigilant de la Sainte Famille , protégez la famille privilégiée de Jésus Christ. Père très aimant, préservez-nous de toute contagion, de la corruption et de l'erreur ; protecteur très puissant, soyez nous secourable et assistez-nous, du haut du Ciel, dans le combat que nous avons à soutenir contre la puissance des ténèbres. Et de même qu'autrefois vous avez arraché l'Enfant Jésus au péril de la mort, défendez aujourd'hui la Sainte Eglise de Dieu contre les embûches de l'ennemi et contre toute adversité, et couvrez-nous de votre constante protection, afin que nous puissions, à votre exemple et par votre assistance, vivre saintement, mourir pieusement, et obtenir l'éternelle félicité dans le Ciel.

Ma chère petite amie, mon âme vous a cherché pour l'éternité, mon cœur avait besoin de vous, mes mains avaient besoin de caresser vos cheveux, mes yeux ne pouvaient trouver le repos qu'en vous regardant. Serez vous ma épouse pour l'éternité... Serez-vous la mère de mes enfants... Voulez-vous m'aider à nous sanctifier ensemble et à sanctifier nos enfants en les éduquant dans notre sainte foi catholique... 


Si votre réponse est oui, alors venez avec moi, je vous attends, même si je ne vous connais pas encore, parce que je sais que vous avez été créé par Dieu pour moi, quand je vois tes yeux, je sais que vous serez cette femme et mon âme glorifiera le Seigneur, car Notre Dieu est vraiment bon et miséricordieux. Je vous attenderai, ma chère future femme, car je sais que vous apparaîtrez un jour devant mes yeux, alors je n'aurai pas de doutes, je dirai : Vous êtes la chair de ma chair, nos âmes sont liées pour le Ciel, le Bon Dieu a béni notre union, nous devons toujours Lui être reconnaissants. 


Jusqu'à ce moment où nous nous réunissons, je vous prie de continuer à bénir le Seigneur et Sa Très Sainte Mère, la Vierge Marie. La gloire de Dieu est notre seul objectif, ma chère future femme, Sa sainte volonté soit faite pour toujours.

Père tout puissant et miséricordieux, Vous appelez toutes les nations divisées par le péché à se rassembler sous le joug très doux de Votre Fils bien aimé, Jésus, le Roi de l’univers. Nous croyons que seul Votre Esprit d’Amour et de Vérité peut renouveler la face de la terre et tout restaurer dans le Christ ; qu’il vienne au secours de notre patrie qui Vous offense et s’éloigne de Vous. Faisant appel à Votre miséricorde infinie, nous Vous demandons pardon pour elle.

 

Quant à nous, ayant une fois pour toutes remis à Notre Dame ce que nous sommes et ce qui nous appartient, nous confessons nos infidélités et nous reconnaissons que la conversion de notre pays passe par notre propre conversion. Nous confions à Marie nos prières, nos pénitences, toutes nos actions. Qu’Elle nous garde du parjure et de toute faiblesse. Père tout puissant et miséricordieux, nous Vous en supplions, sauvez notre pays. Cœur Sacré de Jésus, ayez pitié de nous qui mettons notre confiance en Vous. Cœur Immaculé de Marie, intercédez pour nous.

 

Imp. + Paul-Marie GUILLAUME, évêque de Saint-Dié

Sacré Cœur de Jésus, apprenez-moi le parfait oubli de moi-même, puisque c'est la seule voie par où l'on peut entrer en vous. Puisque tout ce que je ferai à l'avenir sera à vous, faites en sorte que je ne fasse rien qui ne soit digne de vous ; enseignez-moi ce que je dois faire pour parvenir à la pureté de votre amour, duquel vous m'avez inspiré le désir. Je sens en moi une grande volonté de vous plaire, et une plus grande impuissance d'en venir à bout sans une lumière et un secours très particuliers que je ne puis attendre que de vous.

 

Faites en moi votre volonté, Seigneur ; je m'y oppose, je le sens bien, mais je voudrais bien ne pas m'y opposer : c'est à vous à tout faire, divin Cœur de Jésus-Christ, vous seul aurez toute la gloire de ma sanctification, si je me fais saint ; cela me paraît plus clair que le jour ; mais ce sera pour vous une grande gloire, et c'est pour cela seulement que je veux désirer la perfection. Ainsi soit-il.

 

Saint Claude de la Colombière - Prière extraite de l'Acte d'offrande, Retraite spirituelle, 1684


Marie, tu t'es montrée à Bernadette dans le creux du rocher. Dans le froid et l'ombre de l'hiver, Tu apportais la chaleur d'une présence, la lumière et la beauté. Dans le creux de nos vies obscures, au creux du monde où le Mal est puissant, apporte l'espérance, redonne la confiance !
Toi, qui es l'Immaculée Conception, viens en aide aux pécheurs que nous sommes. Donne-nous l'humilité de la conversion, le courage de la pénitence. Apprends-nous à prier pour tous les hommes. Guide-nous vers les sources de la vraie vie. Fais de nous des pèlerins en marche au sein de ton Eglise. Aiguise en nous la faim de l'Eucharistie, le pain de la route, le pain de vie. En toi, Marie, l'Esprit-Saint accomplit des merveilles : par sa puissance, il t'a placée auprès du Père, dans la gloire de ton Fils, à jamais vivant. Regarde avec tendresse les misères de nos corps et de nos coeurs. Brille pour tous, comme une douce lumière,  au passage de la mort. Avec Bernadette, nous te prions, Marie, dans la simplicité des enfants. Fais-nous entrer, comme elle, dans l'esprit des Béatitudes. Alors, nous pourrons, dès ici-bas, commencer à connaître la joie du Royaume et chanter avec toi : Magnificat ! Gloire à toi, Vierge Marie, heureuse servante du Seigneur, Mère de Dieu, demeure de l'Esprit Saint !

Le 15 août 2004, le Pape Jean-Paul II était à Lourdes pour la fête de l'Assomption. Cette venue marquait le 150ème anniversaire de la promulgation du Dogme de l'Immaculée Conception. Plusieurs centaines de milliers de pèlerins sont venus à cette occasion dans la cité mariale…

 

 

 

  

 

 

« Je te salue Marie, Femme pauvre et humble, bénie du Très-Haut ! Vierge de l’espérance, prophétie des temps nouveaux, nous nous associons à ton hymne de louange pour célébrer les miséricordes du Seigneur, pour annoncer la venue du Règne et la libération totale de l’homme.

 

Je te salue Marie, humble servante du Seigneur, glorieuse Mère du Christ ! Vierge fidèle, sainte demeure du Verbe, enseigne-nous à persévérer dans l’écoute de la Parole, à être dociles à la voix de l’Esprit, attentifs à ses appels dans l’intimité de notre conscience et à ses manifestations dans les événements de l’histoire.

 

Je te salue Marie, Femme de douleur, Mère des vivants ! Vierge épouse auprès de la Croix, nouvelle Ève, sois notre guide sur les routes du monde, enseigne-nous à vivre et à répandre l’amour du Christ, enseigne-nous à demeurer avec Toi auprès des innombrables croix sur lesquelles ton Fils est encore crucifié.

 

Je te salue Marie, Femme de foi, première entre les disciples ! Vierge, Mère de l’Église, aide-nous à rendre toujours compte de l’espérance qui est en nous, ayant confiance en la bonté de l’homme et en l’amour du Père. Enseigne-nous à construire le monde, de l’intérieur : dans la profondeur du silence et de l’oraison, dans la joie de l’amour fraternel, dans la fécondité irremplaçable de la Croix. Sainte Marie , Mère des croyants, Notre-Dame de Lourdes, prie pour nous. Amen. »

 

 

Jean-Paul II - Grotte de Massabielle, Samedi 14 août 2004

Voici une prière de l'abbé Paul Couturier (1880-1953), fondateur du Groupe des Dombes qui réunit des théologiens catholiques et protestants…

 

 

 

 

Seigneur Jésus, qui, à la veille de mourir pour nous, as prié pour que tous tes disciples soient parfaitement un, comme toi en ton Père et ton Père en toi, fais-nous ressentir douloureusement l’infidélité de notre désunion.

 

Donne-nous la loyauté de reconnaître et le courage de rejeter ce qui se cache en nous d’indifférence, de méfiance et même d’hostilités mutuelles.

 

Accorde-nous de nous rencontrer tous en toi afin que, de nos âmes et de nos lèvres, monte incessamment ta prière pour l’unité des chrétiens, telle que tu la veux, par les moyens que tu veux.

 

En toi, qui es la charité parfaite, fais-nous trouver la voie qui conduit à l’unité dans l’obéissance à ton Amour et à ta Vérité. Amen.

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







 

 

 

 

Intentions de prières

 

Actualité du livre

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg