Pour agir et aider les femmes en détresse, rejoignez à votre tour la section Sos-Tout-Petits au plus près de chez vous. De nombreux groupes commencent à voir le jour, notamment en Isère, à Toulouse et bien évidemment à Paris. S'il n'y a encore rien dans votre secteur, prenez vous en main, n'ayez pas peur de vous "bouger" pour défendre avec ardeur l'Evangile de la Vie ! Avec toute la Charité et la Miséricorde pour les femmes qui ont - pour de multiples raisons qu'il ne nous appartient pas de juger - accepté de tuer dans leur sein un enfant innocent, il nous faut aussi avoir le courage de proclamer haut et fort que l'avortement est un « crime abominable » (Gaudium et Spes, N°53, §3) qui ne peut et ne pourra jamais être admis, même à titre exceptionnel : Sainte Jeanne Beretta Molla en est un exemple vivant. Pour faire pression sur ce gouvernement totalitaire massacrant plus de 220 000 enfants chaque année, n'oubliez pas la Grande Marche pour la Vie du 17 janvier 2010 à Paris, de nombreux cars sont organisés. A part quelques évêques courageux, nous attendons bien évidemment - comme cela se passe partout ailleurs - le soutien de la Conférence Episcopale Française (rêvons un peu...) :

 

Dr. Luc Perrel, président de "Laissez les vivre, SOS futures mères",

Wilfried Wuermeling secrétaire général de l'UNEC (Union des Nations de l'Europe Chrétienne),

président de SOS-Mamans, AMEN (Arrêtons le Massacre des Enfants à Naître)

et l'Abbé Guy Pagès (prêtre du diocèse de Paris) - Document Radio Courtoisie





Choice-cartoon.jpeg

Extrait et essai de traduction (article original) : « […] L'utilisation de la pilule abortive RU-486, comme tout avortement est un crime, un crime qui mérite châtiment. […] Autoriser sa divulgation, c'est pire que de libéraliser la vente d'armes. Qui achète une arme à feu dans un magasin est potentiellement dangereux. Il devient un assassin s'il l'utilise mal ». Et le cardinal de préciser que l'avortement n'est pas un "potentiel" comme une arme, mais un "fait". Par conséquent, ceux qui effectuent un avortement est beaucoup plus grave que ceux qui achétent une arme dans une armurerie. […] Son Eminence le cardinal Javier Lozano Barragan a ensuite affirmé dans son entretien que « les homosexuels et les transsexuels n'entreront jamais au Royaume des Cieux. […] Ce n'est pas moi qui le dis, mais Saint Paul. [...] Agir contre la nature et la dignité du corps est une offense à Dieu ».



--> Rappel : le Pr. Jérôme Lejeune
avait déjà dit la vérité sur la pilule RU-486 dès 1989...

Lu sur le Salon Beige :

 

 

 

Lors de la conférence de presse de clôture de l’Assemblée de la Conférence épiscopale espagnole, hier, son secrétaire Mgr Juan Antonio Martinez Camino a lu à l'intention des journalistes une note sur le projet de loi libéralisant l’avortement dans ce pays, dite de « santé sexuelle et reproductive ». Extrait : « Nulle personne respectueuse des impératifs de la droite raison ne peut approuver ni donner sa voix à ce projet de loi. En particulier, les catholiques doivent se rappeler que s’ils le font, ils se mettent eux-mêmes publiquement dans une situation objective de péché et que, tant que dure cette situation, ils ne pourront être admis à la Sainte Communion ». Mgr Martinez Camino a ensuite répondu aux questions des journalistes. Celui qui aura voté pour la loi actuellement débattue « devra se confesser et rectifier publiquement s’il veut recommencer à communier ». « La situation objective de péché se résout par la confession et par la réparation publique du dommage causé ».

abortion-card.jpg

Dans l'émission "Dieu Merci", sur Direct 8 (à 10mn 10), Mgr Nicolas Brouwet, évêque auxiliaire de Nanterre, dénonce la nouvelle pilule EllaOne, dite du surlendemain, en vente depuis un mois environ et qui peut provoquer un avortement dans les 5 jours après un rapport sexuel. Mgr Brouwet indique que cette pilule est bien un moyen contraceptif et abortif, qu'elle retire aux femmes la responsabilité de leur sexualité et la disponibilité à être mère, que cette pilule leur fait voir l'embryon comme un danger et non comme un don, qu'elle déresponsabilise les hommes et, enfin et surtout, qu'elle retire la vie de l'embryon.

 

Perepiscopus

Dans une longue lettre ouverte publiée dans le "Rhode Island Catholic" (daté du 12 novembre), l’évêque des Etats-Unis Mgr Thomas Tobin interpelle paternellement puis sévèrement le député Kennedy et l’invite à réfléchir soigneusement sur l’incohérence qu’il a écrite dans sa lettre du 29 octobre dernier à l’évêque dans laquelle il lui déclarait « le fait que je sois en désaccord avec la hiérarchie sur un certain nombre de questions ne me rend pas moins catholique ». Depuis, il ne s'est pas publiquement rétracté, notamment sur sa position soutenant le crime abominable de l'avortement. Résultat, hier, on lui a refusé la communion eucharistique. Les évêques américains sont courageux, c'est incontestable. On attend la même lettre de nos évêques français pour le catho-traître et homofou Bayrou, celui qui ose encore se dire "catholique" : 

 

   

 

Extrait de la lettre de Mgr Tobin : « [...] Quand quelqu’un rejette les enseignements de l’Église, particulièrement sur une affaire sérieuse, une question de vie ou de mort comme l’avortement, cela amoindrit vraiment sa communion ecclésiale, son unité à l’Église […] Mais qu’est ce que vraiment veut dire être catholique ? Après tout, être catholique doit bien vouloir dire quelque chose : d’accord ? Et bien, en termes simples […] être catholique veut dire que vous appartenez à une communauté de foi qui possède une doctrine et une autorité clairement définies, des obligations et des attentes. Cela veut dire que vous croyez et acceptez les enseignements de l’Église, notamment sur les questions fondamentales de foi et de mœurs, que vous appartenez à une communauté catholique locale, une paroisse, que vous assistez à la Messe le dimanche et que vous recevez régulièrement les sacrements, que vous soutenez l’Église, personnellement, publiquement, spirituellement et financièrement. Cher député, je ne sais pas trop si vous observez les exigences de base de tout catholique, aussi je vous demande : acceptez-vous les enseignements de l’Église sur les questions fondamentales de foi et de mœurs, y compris notre position sur l’avortement ? Appartenez-vous à une communauté catholique locale, une paroisse ? Assistez-vous à la Messe le dimanche et recevez-vous les sacrements régulièrement ? Soutenez-vous l’Église, personnellement, publiquement, spirituellement et financièrement ? […] Votre rejet de l’enseignement de l’Église sur l’avortement relève […] d’un acte de la volonté délibéré et obstiné, une décision consciente que vous avez réaffirmée en de nombreuses occasions. […] Votre position n’est pas acceptable par l’Église et est objet de scandale pour beaucoup de ses membres. Elle réduit à peu de chose votre communion à l’Église. Député Kennedy, je ne vous écris pas ces mots pour vous gêner ou juger de l’état de votre conscience ou de votre âme. C’est au final une affaire entre vous et Dieu. Mais la manière dont vous décrivez votre relation à l’Église est désormais publique et elle doit être contestée. Je vous invite, comme votre évêque et votre frère en Christ, d’entamer un processus sincère de discernement, de conversion et de repentance […] »

 

Americatho



figure8.jpeg

…comme d’habitude, pour soi-disant faire baisser le nombre de grossesses non désirées (cf : Salon Beige et E-Deo). La Commission Européenne nous avait déjà fait le même coup il y a quelques semaines. Et Pierre-Olivier Arduin de constater – statistiques à l’appui – que la distribution de contraceptifs n’avait strictement AUCUN EFFET. Bien au contraire, c’est exactement l’inverse qui se produit. Quand donc les politiques comprendront-ils que la mentalité contraceptive aboutit à la mentalité abortive ? Jeunesse de France, ne vous laissez pas faire par toute cette clique politique noyée dans sa dépravation morale et hédoniste. N’ayez pas peur d’aller à contre-courant pour défendre par exemple le mariage naturel fondé entre un homme et une femme. N’ayez pas peur de défendre la beauté d’une sexualité pratiquée dans toute sa pureté ! C’est à vous de rejeter par dessus bord toutes les vieilles idéologies de la pilule, du Pacs, de l'avortement et autres débauches contre-nature. C’est à vous de vous rebeller contre cette génération soixante-huitarde polluant la jeunesse dans toute son innocence. Il est à craindre qu’un jour viendra où les traîtres d’aujourd’hui paieront leurs mensonges. La jeunesse veut la Vérité. Elle tolère de moins en moins les minables... 

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







 

 

 

 

Intentions de prières

 

Actualité du livre

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg