Un curé surprend toute une famille attablée devant un repas de viande lors du carême...

 

« Nous entrons aujourd'hui, mes bien-aimés, dans le saint temps du carême, dans le temps destiné aux combats du chrétien, car les observances du carême ne sont pas faites pour nous seulement, elles le sont pour tous ceux qui nous sont unis par les liens de la foi. Après tout, pourquoi le jeûne du Christ ne serait-il pas commun à tous les chrétiens ? Pourquoi les membres ne suivraient-ils point leur chef ? Si nous recevons les biens des mains de ce chef, pourquoi n'en accepterions-nous point aussi les maux ? Voudrions-nous donc n'avoir de commun avec lui que ce qui est agréable, non aussi ce qui est triste et pénible ? S'il en est ainsi, nous montrons assez que irons sommes des membres indignes d'une pareille tête. En effet, tout ce qu'il souffre, c'est pour nous qu'il l'endure; s'il nous en coûte trop de travailler avec lui à l'œuvre de notre salut, en quoi pourrons-nous après cela unir nos œuvres aux siennes. Il n'y a pas grand mérite de jeûner avec Jésus-Christ quand on doit s'asseoir avec lui à la table de son Père, et il n'y a rien de bien surprenant que le membre souffre avec la tête, quand il doit être glorifié avec elle. Heureux le membre qui aura en toutes choses adhéré à la tête, et qui l'aura suivie partout où elle sera allée. Après tout, s'il lui arrive de se séparer d'elle et d'en être retranché, il est inévitablement privé de vie à l'instant même ; car toute partie du corps qui ne tient plus à la tête, perd, à l'instant, le sentiment et la vie. Mais il ne manquera point d'êtres qui s'en emparent et qui lui servent de tête. On verra germer de nouveau pour elle une racine pleine d'amertume, et repousser la tête venimeuse que la femme forte, je veux dire l'Église notre mère, avait, jadis écrasée, le jour où elle enfanta, à l'espérance de la vie, celui qu'une mère, selon la chair, avait fait enfant de colère ».

 
Extrait du premier sermon de Saint Bernard, Abbé de Clairvaux, pour le premier jour du Carême

 

 

 

 

Le Temps de Carême commence le matin du Mercredi des Cendres jusqu'au début (exclusivement) de la messe in Cena Domini au soir du Jeudi saint. Ce Temps que l'Eglise nous invite à vivre comporte : le Mercredi des Cendres et les trois jours qui suivent ; puis les quatre semaines qui commencent avec les 1er, 2e, 3e et 4e dimanches de Carême ; la semaine qui commence avec le 5e dimanche, période autrefois appelée Temps de la Passion ; la première partie de la semaine du Dimanche des Rameaux, appelée la Semaine Sainte. Dans les premières semaines de Carême, l'homme se pénètre de son néant et de son péché, prise de conscience indispensable pour éveiller son désir d'être sauvé. À partir du 5e dimanche, il fixe les yeux sur son seul Sauveur et le suit résolument jour par jour - heure par heure - sur le chemin du Salut.

 

 

 

ivankramskoy.jpeg

"Le Christ au désert", par Ivan Kramskoï (XIXe s.)

 

 

 

Liens Généraux : Attende Domine (Hymnus in Quadragesima) + Audi benigne Conditor (Hymnus in Quadragesima) + Parce Domine (Hymnus in Quadragesima) + Jam, Christe, sol justitiae (Hymnus in Quadragesima) + Ex more docti mystico (Hymnus in Quadragesima) + CATEGORIE D'ARTICLES : "Temps du Carême" + Comprendre la mortification (Vidéo) + "De l'utilité du jeûne", par Saint Augustin + Sermons de Saint Bernard de Clairvaux pour le Temps du Carême + L'entrée en carême, avec le Pape Saint Léon le Grand + Le jeûne de Jésus, par le père Dehau, O.P. + Le combat spirituel ou le discernement des esprits (I, II et III) par l'Abbé Guy Pagès + Le Carême, par Pius Parsch + Le jeûne catholique d'après la liturgie des premiers jours de Carême, par le père de Boissieu, O.P. + Chapelet de Carême + Homélie sur la Conversion des enfants de Dieu (Carême), par Saint Josemaria Escriva de Balaguer (mp3) + Le péché, une notion dépassée ? (VIDEO) + Qu'est-ce qu'un péché mortel ? (VIDEO)

Communauté de priants

 

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







 

 

 

 

Intentions de prières

 

Actualité du livre

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg