En ce 3ème Dimanche de Carême, l’Introït de la Sainte Messe nous rappelle la célèbre prière de la spiritualité hésychaste des Pères du désert : « Prends pitié, Seigneur Jésus, du pécheur que je suis ! ». Après deux semaines de pénitence, nous devons vraiment appliquer ces paroles et, avec un peu plus d’ardeur et de courage, entrer avec Jésus dans le grand désert du Carême, conscients d’être de pauvres pécheurs, mais aussi, comme nous le dit toujours l'Introït, « tourner nos yeux » vers Sa Miséricorde infinie qui seule, nous sauvera de la désespérance de notre péché, et donc, in fine, de l'enfer éternel. Introït de la Messe : « Oculi mei semper ad Dóminum, quia ipse evéllet de láqueo pedes meos. Réspice in me et miserére mei, quóniam únicus et pauper sum ego. Ps. Ad te, Domine, levavi animam meam : Deus meus, in te confido, non erubescam. Gloria Patri… Oculi mei... » (« Mes yeux sont sans cesse tournés vers le Seigneur, parce que c’est Lui qui dégagera mes pieds du lacet ; tournez vos regards vers moi, et ayez pitié de moi, qui suis abandonné, et pauvre. Ps. Vers vous, Seigneur, j’ai élevé mon âme ; en vous, je me confie, o mon Dieu, je n’aurai point à en rougir. Gloire au Père… Mes yeux... ») Confiteor + Kyriale XVII + Credo Ambrosien

 

 

 

 

moise• ANNÉE A - TEXTES LITURGIQUES (DOMINICA III IN QUADRAGESIMA)

 

- Exode 17, 3-7 : Par Moïse, Dieu donne l'eau à son peuple

- Psaume 95, 1 : Aujourd'hui, ne fermons pas notre coeur, mais écoutons

- Romains 5, 1-2 ; 5-8 : L'amour de Dieu a été répandu dans nos coeurs

- Jean 4, 5-42 : La Samaritaine et le don de l'eau vive

 

• ANNÉE B - TEXTES LITURGIQUES (DOMINICA III IN QUADRAGESIMA)

 

- Exode 20, 1-17 : Dieu donne Sa Loi par Moïse

- Psaume 19, 8 : Dieu ! Tu as les paroles de vie éternelle

- 1 Corinthiens 1, 22-25 : Nous, nous proclamons un Messie crucifié

- Jean 2, 13-25 : La prophétie du Temple relevé en trois jours

 

• ANNÉE C - TEXTES LITURGIQUES (DOMINICA III IN QUADRAGESIMA)

 

- Exode 3, 1-8 ; 13-15 : Le Dieu Sauveur se révèle à Moise

- Psaume 102,1 : Le Seigneur est tendresse et pitié

- 1 Corinthiens 10, 1-6 ; 10-12 : Les leçons de l'exode : appel à la conversion

- Luc 13, 1-9 : La parabole du figuier stérile pour nous inviter à la conversion



 

Introït de la Messe : "Oculi mei"

 
   
 
 
 
*** Appelé encore le "Dimanche de Moïse" (à cause des 1ères lectures des 3 années)
L'Évangile de l'année A peut être lu l'année B et C, surtout s'il y a des catéchumènes
(cf : "De festis paschalibus §24" (16/01/1988) de la Congrégation pour le Culte Divin)
 

 

 

 

Liens : Commentaire de Sœur Marie-Jérémie, bénédictine du Sacré-Cœur de Montmartre (ANNÉE B) Le 3ème Dimanche de Carême, par l'Abbé Gérard Thieux (ANNÉE C) + (ANNÉE A) + Commentaire de la Parole de Dieu, par la bibliste Marie-Noëlle Thabut (ANNÉE B) + (ANNÉE C) + (ANNÉE A) + Commentaires pour le 3ème Dimanche de Carême (forme ordinaire) + Oraisons super populum pour la 3ème semaine de Carême (forme ordinaire) + Remarques Liturgiques sur les Dimanches de scrutin du Carême (3ème, 4ème et 5ème) (forme ordinaire) + Rappel des Règles Liturgiques pour le Temps du Carême (forme ordinaire) + Messe et Commentaires Liturgiques (forme extraordinaire) + Propre de la Messe (forme ordinaire) + LIENS GENERAUX (Temps du Carême) + Homélie de Mgr Rey, Evêque de Fréjus-Toulon (ANNÉE C)

• TEXTES LITURGIQUES (S. CASIMIRI)

 

- Philippiens 3, 8-14 : Pour Son Amour, j'ai voulu tout perdre

- Psaume 14 : L'insensé dit dans son coeur : il n'y a point de Dieu...

- Matthieu 22, 34-40 : Le plus grand commandement

En ce 2ème Dimanche de Carême, la Liturgie de l'Église nous fait méditer le grand mystère de la Transfiguration, historiquement constaté par les trois apôtres Pierre, Jacques et Jean : c’est en effet le modèle de ce que la pénitence quadragésimale doit produire dans nos âmes, lorsqu’aux fêtes de Pâques, nous célébrerons le triomphe de l’Esprit sur la chair, de la Rédemption sur le péché. La gloire qui resplendit sur le Corps de Jésus est la même gloire à laquelle Il veut associer tous les baptisés dans sa Mort et sa Résurrection. Introït de la Messe : « Reminíscere miseratiónum tuárum, Dómine, et misericórdiae tuae, quae a saeculo sunt. Ne umquam dominéntur nobis inimíci nostri; líbera nos, Deus Israel, ex ómnibus angústiis nostris. Ps. Ad te, Domine, levavi animam meam : Deus meus, in te confido, non erubescam. Gloria Patri… Reminíscere... » (« Souvenez-vous, Seigneur, de votre pitié et de votre miséricorde éternelle ; ne laissez jamais dominer sur nous nos ennemis ; délivrez-nous, Dieu d’Israël, de toutes nos angoisses. Ps. Vers vous, Seigneur, j’ai élevé mon âme; en vous, je me confie, ô mon Dieu; je n’aurai point à en rougir. Gloire au Père… Souvenez-vous... ») Confiteor + Kyriale XVII + Credo Ambrosien

 

 

 

 

transfiguration.jpeg• ANNÉE A - TEXTES LITURGIQUES (DOMINICA II IN QUADRAGESIMA)

 

- Genèse 12, 1-4a : La vocation d' Abraham

- Psaume 33, 4 : Seigneur, Ton Amour soit sur nous

2 Timothée 1, 8-10 : Dieu nous appelle à connaître Sa Gloire

Matthieu 17, 1-9 : La Transfiguration de Notre Seigneur Jésus-Christ 

 

• ANNÉE B - TEXTES LITURGIQUES (DOMINICA II IN QUADRAGESIMA)

 

- Genèse 22, 1-2 ; 9a ; 10-13 ; 15-18 : Dieu met Abraham à l'épreuve

- Psaume 106, 10 : Je marcherai en présence du Seigneur

- Romains 8, 31b-34 : Qui nous séparera de l'Amour du Christ ?

- Marc 9, 2-10 : La Transfiguration de Notre Seigneur Jésus-Christ 

 

• ANNÉE C - TEXTES LITURGIQUES (DOMINICA II IN QUADRAGESIMA)

 

Genèse 15, 5-12 ; 17-18 : L'Alliance de Dieu avec Abraham

Psaume 27,1 : Le Seigneur est lumière et salut

Philippiens 3, 17-4,1 : Le Christ nous transfigurera

Luc 9, 28-36 : La Transfiguration de Notre Seigneur Jésus-Christ



 

Introït 1 de la Messe : "Reminiscere"

La Liturgie romaine connaît depuis très longtemps, à côté du cycle annuel, un cycle trimestriel, en ce sens que, dans chacune des quatre saisons de l'année, il y a une semaine particulièrement distinguée dite des Quatre-Temps. Trois jours de cette semaine, le mercredi, le vendredi et le samedi, sont fixés comme jours de jeûne (…). Il nous reste du pape Saint Léon le Grand une série de sermons pour les Quatre-Temps. Le dimanche qui précède la semaine des Quatre-Temps, il parle de la signification de la pénitence et du jeûne, et il termine par cette invitation : « Nous jeûnerons donc le mercredi et le vendredi, quant au samedi nous veillerons tous ensemble près de saint Pierre » (cf ; "La Liturgie de l’Eglise romaine", J. A. Jungmann, SJ., 1957). « Aux Quatre-Temps, l'Église a coutume de prier le Seigneur pour les divers besoins des hommes, en particulier pour les fruits de la terre et les travaux des hommes, et de lui rendre grâce publiquement » (Cæremoniale episcoporum, 1984)


 


• TEXTES LITURGIQUES (SABBATO QUATUOR TEMPORUM QUADRAGESIMAE)

 

- Deutéronome 26, 16-19 : Israël, peuple du Seigneur

- Psaume 119, 1 : Heureux ceux qui sont irréprochables

- Matthieu 5, 43-48 : Aimez vos ennemis et priez pour eux

 

 

***Ce n'est plus obligatoire, mais par tradition, le jeûne et l'abstinence sont observés

en ce jour
appelé "Samedi des Quatre-Temps de Carême (ou de Printemps)"

La Liturgie romaine connaît depuis très longtemps, à côté du cycle annuel, un cycle trimestriel, en ce sens que, dans chacune des quatre saisons de l'année, il y a une semaine particulièrement distinguée dite des Quatre-Temps. Trois jours de cette semaine, le mercredi, le vendredi et le samedi, sont fixés comme jours de jeûne (…). Il nous reste du pape Saint Léon le Grand une série de sermons pour les Quatre-Temps. Le dimanche qui précède la semaine des Quatre-Temps, il parle de la signification de la pénitence et du jeûne, et il termine par cette invitation : « Nous jeûnerons donc le mercredi et le vendredi, quant au samedi nous veillerons tous ensemble près de saint Pierre » (cf ; "La Liturgie de l’Eglise romaine", J. A. Jungmann, SJ., 1957). « Aux Quatre-Temps, l'Église a coutume de prier le Seigneur pour les divers besoins des hommes, en particulier pour les fruits de la terre et les travaux des hommes, et de lui rendre grâce publiquement » (Cæremoniale episcoporum, 1984)

 

 

• TEXTES LITURGIQUES (FERIA VI QUATUOR TEMPORUM QUADRAGESIMAE)

 

- Ezéchiel 18, 21-28 : Les rétributions divines

- Psaume 130, 1 : Du fond de l’abîme, je crie ver Toi, Seigneur

- Matthieu 5, 20-26 : La justice nouvelle supérieure à l’ancienne

 

  

***Ce n'est plus obligatoire, mais par tradition, le jeûne et l'abstinence sont observés

en ce jour
 appelé "Vendredi des Quatre-Temps de Carême (ou de Printemps)"

La Liturgie romaine connaît depuis très longtemps, à côté du cycle annuel, un cycle trimestriel, en ce sens que, dans chacune des quatre saisons de l'année, il y a une semaine particulièrement distinguée dite "des Quatre-Temps". Trois jours de cette semaine, le mercredi, le vendredi et le samedi, sont fixés comme jours de jeûne (…) Il nous reste du pape Saint Léon le Grand une série de sermons pour les Quatre-Temps. Le dimanche qui précède la semaine des Quatre-Temps, il parle de la signification de la pénitence et du jeûne, et il termine par cette invitation : « Nous jeûnerons donc le mercredi et le vendredi, quant au samedi nous veillerons tous ensemble près de saint Pierre » (cf : "La Liturgie de l’Eglise romaine", J. A. Jungmann, SJ., 1957). « Aux Quatre-Temps, l'Église a coutume de prier le Seigneur pour les divers besoins des hommes, en particulier pour les fruits de la terre et les travaux des hommes, et de lui rendre grâce publiquement » (Cæremoniale episcoporum, 1984)

 


• TEXTES LITURGIQUES (FERIA IV QUATUOR TEMPORUM QUADRAGESIMAE)

 

- Jonas 3, 1-10 : Conversion de Ninive et Pardon Divin

- Psaume 51, 3 : Pitié pour moi, mon Dieu, dans Ton Amour

- Luc 11, 29-32 : Le signe de Jonas


 

*** Ce n'est plus obligatoire, mais par tradition, le jeûne et l'abstinence sont observés

en ce jour
 appelé "Mercredi des Quatre-Temps de Carême (ou de Printemps)"

• TEXTES LITURGIQUES (S. POLYCARPI, EPISCOPI ET MARTYRIS)

 

- Apocalypse 2, 8-11 ou 2 Maccabées 6, 18-31 : L'Eglise de Smyrne ou Martyre d'Eléazar

- Psaume 30 : Je t'exalte Seigneur, car tu m'as relevé

- Jean 15, 1-8 : La vigne véritable

 

*** Mémoire facultative si le 23 février tombe pendant le Temps du Carême

Honorer la Chaire de Saint Pierre, c’est honorer celui-là même qui a le privilège et la charge de pouvoir s’y asseoir. C’est donc honorer, au delà du ministre, celui que ce dernier représente. La fête de la Chaire de Saint Pierre se doit d'être pour nous une occasion de joie et d'action de grâce. Car cette Chaire se veut être, de par la Volonté Divine, la Chaire de Vérité, un phare qui aujourd'hui encore éclaire le monde perdu dans les ténèbres de l'erreur et du mensonge. C'est bien la Doctrine du Salut qui nous est offerte depuis cette Cathèdre magistrale ! Heureux sommes-nous de vivre dans la communion de l'Église de Jésus-Christ, seule vraie Église, hors de laquelle il n'y a point de salut ! Nous marchons à la vraie lumière, nous suivons le droit chemin ! Notre naissance au sein de l'Église, hors du paganisme, des hérésies et des schismes, est un don gratuit de Dieu et une marque insigne de Sa prédilection. Grâces éternelles Lui en soient rendues !  Confiteor + Kyriale IV (Cunctipotens genitor Deus)

       


 

http://img.over-blog.com/308x400/0/21/41/34/2008/chaire.jpg« La Sainte Église célèbre aujourd'hui, avec une pieuse dévotion, l'établissement de la première chaire de l'apôtre saint Pierre. Remarquez-le bien, la foi doit trouver place en nos âmes avant la science ; car les points de foi catholique proposés à notre respect, loin d'être inutiles pour nous, sont, au contraire, et toujours, et pour tous, féconds en fruits de salut. Le Christ a donné à Pierre les clefs du royaume des cieux, le pouvoir divin de lier et de délier; mais l'Apôtre n'a reçu en sa personne un privilège si étonnant et si personnel, que pour le transmettre d'une manière générale, et en vertu de son autorité, à l'Église de Dieu. Aussi avons-nous raison de regarder le jour où il a reçu de la bouche même du Christ sa mission apostolique ou épiscopale, comme celui où la chaire lui a été confiée; de plus, cette chaire est une chaire non de pestilence (Ps 1, 1), mais de saine doctrine. Celui qui s'y trouve assis, appelle à la foi les futurs croyants; il rend la santé aux malades, donne des préceptes à ceux qui n'en connaissent pas et impose aux fidèles une règle de vie; l'enseignement tombé du haut de cette chaire, de notre Église, c'est-à-dire de l'Église catholique, nous le connaissons, nous y puisons notre joie; c'est l'objet de notre croyance et de notre profession de foi; c'est sur cette chair qu'après avoir pris des poissons, le bienheureux Pierre est monté pour prendre des hommes et les sauver ».

 

1er sermon de Saint Augustin sur la Chaire de Saint Pierre

 

 


 

 

• TEXTES LITURGIQUES (Cathedræ SANCTI Petri, Apostoli)

 

- 1 Pierre 5, 1-4 : Paissez le troupeau de Dieu

- Psaume 22 : Le Seigneur, notre Bon Pasteur

- Matthieu 16, 13-19 : Profession de Foi et Primauté de Pierre

 

 

 

 

 

Liens : Litanies de Saint Pierre + Homélie de Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II pour la fête de la  Chaire de Saint Pierre (2001) + Audience générale de Sa Sainteté le Pape Benoît XVI pour la fête de la Chaire de Saint Pierre (2006) + « Seigneur, tu sais tout : tu sais bien que je t'aime ! », par Saint Augustin + « L'opinion de la terre ne t'a pas égaré », par Saint Léon le Grand + L’opposition au Magistère Pétrinien empêche l’unité des chrétiens, par L'Abbé Nicola Bux et l’Abbé Salvatore Vitiello + Tu es Petrus + Messe et Commentaires Liturgiques (forme extraordinaire) + Propre de la Messe (forme ordinaire) + L'Eglise, notre Mère !

• TEXTES LITURGIQUES (S. PETRI DAMIANI, EPISCOPI ET ECCLESIÆ DOCTORIS)

 

- 2 Timothée 4, 1-5 : Un temps viendra où les hommes ne supporteront plus la sainte doctrine

- Psaume 15 : Seigneur, qui habitera sous ta tente ? Qui demeurera sur ta montagne sainte ?

- Luc 12, 32-34 : Vendez ce que vous avez et donnez-le en aumône

En ce 1er Dimanche de Carême, la Liturgie de l'Église nous rappelle qu'au milieu des ennemis de notre vie spirituelle, le secours de Dieu est toujours là si nous L'implorons par la pénitence et la prière. La nature humaine du Christ est aussi passée par les tentations du démon. A Son exemple parfait (il n'est jamais tombé dans le péché), nous devons à notre tour résister, avec l'aide de Sa grâce, à Satan et à ses anges déchus pour pouvoir grandir dans l'Amour de Dieu et de nos frères. S'il nous arrive bien souvent de tomber dans la boue du péché, il nous faut prendre l'initiative de se relever sans se décourager. La sainteté demandée (Mt 5, 48) ne peut s'obtenir sans le combat spirituel. Puissent les saints et les saintes que l'Église nous propose1 d'invoquer lors de la procession d'entrée nous aider et nous soutenir à persévérer dans ce combat. Processionnal + Confiteor + Kyriale XVII + Credo Ambrosien

 

 

 

 

jesustentation• ANNÉE A - TEXTES LITURGIQUES (DOMINICA I IN QUADRAGESIMA)

 

- Genèse 2, 7-9 ; 3, 1-7 : La création de l'homme, Le péché

- Psaume 51, 3 : Pitié, Seigneur, car nous avons péché

- Romains 5, 12-19 : Là où le péché s'était multiplié, la grâce a surabondé

- Matthieu 4, 1-11 : La tentation de Jésus par Satan

 

• ANNÉE B - TEXTES LITURGIQUES (DOMINICA I IN QUADRAGESIMA)

 

- Genèse 9, 8-15 : Dieu fait une alliance avec l'homme

- Psaume 25, 4 : Tes chemins, Seigneur, sont Amour et Vérité

- 1 Pierre 3, 18-22 : L'eau du Baptême nous sauve de nos péchés

- Marc 1, 12-15 : Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle 

 

• ANNÉE C - TEXTES LITURGIQUES (DOMINICA I IN QUADRAGESIMA)

 

- Deutéronome 26, 4-10 : La profession de foi du peuple d'Israël

- Psaume 91, 1 : Reste avec nous, Seigneur, dans notre épreuve

- Romains 10, 8-13 : La profession de foi en Jésus-Christ

- Luc 4, 1-13 : La tentation de Jésus par Satan

 



 

Après les Litanies des Saints (procession d'entrée),

nous chantons l'introït de la Messe : "Invocabit me"
 

   
 
 
*** Appelé aussi le "Dimanche de la Tentation" (à cause de l'Evangile du jour)
ou bien encore le "Dimanche de la Quadragésime" (40 jours avant Pâques)
 
Au N°23 de la lettre circulaire "De festis paschalibus" (16/01/1988) de la 
Congrégation pour le Culte Divin, il est proposé de chanter les Litanies
des Saints pour la procession d'entrée (Cæremoniale Episcoporum N°261)
 

 

Liens : Oraisons super populum pour la 1ère semaine de Carême (forme ordinaire) + Propre de la Messe (forme ordinaire) + Commentaire du 1er Dimanche de Carême (forme ordinaire) + Commentaire de la Parole de Dieu, par la bibliste Marie-Noëlle Thabut (ANNÉE B) + (ANNÉE C) + (ANNÉE A) + Messe et Commentaires Liturgiques (forme extraordinaire) + Les tentations du Démon, par Mgr Luciano Alimandi + Le 1er Dimanche du Carême, par l'Abbé Gérard Thieux (ANNÉE C) + (ANNÉE A) + Homélie XIII de Saint Jean Chrysostome sur la tentation de Jésus (Matthieu 4, 1-12) + LIENS GÉNÉRAUX (Temps du Carême) + Rappel des Règles Liturgiques pour le Temps du Carême (forme ordinaire) + La Carême, temps de pénitence et de conversion (Angélus 2010, Benoît XVI) + Commentaire de l'Evangile du 1er Dimanche de Carême (ANNÉE A), par le Père Cantalamessa

• TEXTES LITURGIQUES (SABBATO POST CINERES)

 

- Isaïe 58, 9-14 : Le vrai jeune selon la loi du Seigneur

- Psaume 86, 1 : Exauce moi Seigneur, car je suis malheureux

- Luc 5, 27-32 : Appel de Lévi – Fréquentation des publicains

• TEXTES LITURGIQUES (FERIA SEXTA POST CINERES)

 

- Isaïe 58, 1-9 : le vrai jeune selon la loi du Seigneur

- Psaume 51, 3 : Aie pitié de moi, o mon Dieu

- Matthieu 9, 14-15 : Discussion sur le jeune

• TEXTES LITURGIQUES (FERIA QUINTA POST CINERES)

 

- Deutéronome 30, 15-20 : Choisis donc la vie afin que tu vives dans la prospérité

- Psaume 1, 1 : Heureux l’homme qui ne marche pas sur les pas des impies

- Luc 9, 22-25 : Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il renonce à lui-même

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







 

 

 

 

Intentions de prières

 

Actualité du livre

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg