1. Cæléstis aulæ Núntius, arcána pandens Núminis,

plenam salútat grátia Dei Paréntem Vírginem.

De la céleste cour, le Messager, découvrant les secrets divins,

salue pleine de grâce la Vierge Mère de Dieu.

 

2. Virgo propínquam sánguine matrem Ioánnis vísitat,

qui, clausus alvo, géstiens adésse Christum núntiat.

La Vierge, à sa cousine, mère de Jean, rend visite;

et lui, au sein clos, tressaillant, dénonce le Christ présent.

 

3. Verbum, quod ante sǽcula e mente Patris pródiit,

e Matris alvo Vírginis, mortális Infans, náscitur.

Le Verbe qui, avant les siècles, a procédé de la pensée du Père,

du sein d’une Mère Vierge, naît enfant mortel.

 

4. Templo puéllus sístitur, legíque paret Légifer,

hic se Redémptor páupere prétio redémptus ímmolat.

Au Temple, l’enfançon est présenté, à la Loi, obéit le Législateur;

ici le Rédempteur s’immole, racheté au prix du pauvre.

 

5. Quem iam dolébat pérditum, mox læta Mater ínvenit

ignóta doctis méntibus edisseréntem Fílium.

Celui qu’elle pleurait perdu, la Mère a bientôt la joie de le trouver.

Ce qu’ignoraient de doctes esprits, son Fils le leur expliquait.

 

6. In monte olívis cónsito Redémptor orans prócidit,

mæret, pavéscit, déficit, sudóre manans sánguinis.

Sur le mont planté d’oliviers, le Rédempteur priant est prosterné,

il est triste, effrayé, défaillant, sa sueur coule en gouttes de sang.

 

7. A proditóre tráditus raptátur in pœnas Deus,

durísque vinctus néxibus, flagris cruéntis creditur.

Par un traître livré, Dieu est traîné au supplice,

lié de dures chaînes il est fouetté jusqu’au sang.

 

8. Intéxta acútis séntibus, coróna contuméliæ,

squalénti amíctum púrpura, regem corónat glóriæ.

Tressée d’épines aiguës, la couronne d’ignominie,

avec un haillon de pourpre, couronne le roi de gloire.

 

9. Molis crucem ter árduæ, sudans, anhélans, cóncidens,

ad montis usque vérticem gestáre vi compéllitur.

Trois fois sous le dur poids de la croix suant, haletant, il succombe;

jusqu’au sommet de la montagne, il est contraint de la porter.

 

10. Confíxus atro stípite inter sceléstos ínnocens,

orándo pro tortóribus, exsánguis efflat spíritum.

Cloué à l’affreux poteau, entre des scélérats, l’innocent,

priant pour ceux qui le torturent, n’ayant plus de sang, rend l’esprit.


11. Iesu, tibi sit glória, qui natus es de Vírgine,

cum Patre, et almo Spíritu, in sempitérna sǽcula. Amen.

Jésus, gloire soit à vous qui êtes né de la Vierge,

ainsi qu’au Père et à l’Esprit de vie, dans les siècles éternels. Ainsi soit-il.

commentaires

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg