Au début de l'Absoute, nous chantons le Libera me.

(Version du "Graduale Romanum" de 1961) :

 

 

 

 

R. Libera me, Domine, de morte aeterna,

in die illa tremenda:

http://img.over-blog.com/500x321/0/21/41/34/2010/tombe.jpgQuando caeli movendi sunt et terra.

Dum veneris judicare saeculum per ignem.

Délivre-moi, Seigneur, de la mort éternelle,

en ce jour redoutable :

où le ciel et la terre seront ébranlés,

Quand tu viendras éprouver le monde par le feu.

 

 

Tremens factus sum ego, et timeo,

dum discussio venerit, atque ventura ira.

Quando caeli movendi sunt et terra.

Voici que je tremble et que j'ai peur,

devant le jugement qui approche, et la colère qui doit venir

où le ciel et la terre seront ébranlés,

 

Dies illa, dies irae, calamitatis et miseriae,

dies magna et amara valde.

Dum veneris judicare saeculum per ignem.

Ce jour-là doit être jour de colère, jour de calamité et de misère,

jour mémorable et très amer

quand tu viendras éprouver le monde par le feu.

 

Requiem aeternam dona eis, Domine,

et lux perpetua luceat eis. R.

Donne-leur le repos éternel, Seigneur,

et que la lumière brille à jamais sur eux. R.

 

 

  grego3.gif

 

  grego3.gif

commentaires

C
La mort doit nous faire peur si nous sommes pécheurs et que nous ne voulons pas sortir du péché, en pensant témérairement que Dieu nous viendra en aide au dernier moment. L'arbre tombe du côté où il penche. Convertissons-nous tant qu'il est temps.
Répondre
A
la mort ne doit pas nous faire peur mais plutôt elle doit nous mettre en confiance dans notre marche à aller rencontrer le christ et son père que nous avons voulu contempler face à face
Répondre
G
libera me
Répondre

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







 

 

 

 

Intentions de prières

 

Actualité du livre

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg