En ce mois d’octobre, consacré à la prière du Rosaire, qui voit les paroisses et les communautés toutes tendues vers les missionnaires, l’Eglise en chemin sur les routes du monde pour annoncer l’Evangile, nous invite avec insistance, à faire nôtres les intentions et les désirs apostoliques de la Mère de Jésus par la prière mariale par excellence, le Rosaire. Marie, qui est l’Etoile de la Nouvelle Evangélisation, nous indique non seulement la voie qui mène au Seigneur, mais nous conduit à Lui ; et non seulement Elle nous accompagne auprès de son Fils, mais elle nous le donne !


 
  

 

La maternité universelle de Marie et sa médiation maternelle deviennent, pour nous, ses enfants, des réalités de vie vécue, de notre vie elle-même qui se passe parmi les nombreuses petites choses de chaque jour et est illuminée par les nombreuses vérités de lumière de la foi chrétienne, contemplées dans les mystères. Ainsi, prier le Rosaire avec le chapelet dans les mains, geste simple accompli chaque jour, nous rappellera que c’est la main de la Sainte Vierge qui tient la nôtre. Que de fois avons-nous vu des personnes malades, sur leur lit de souffrance, tenir ce chapelet dans leurs mains, comme on tient la main de la personne la plus chère au moment du besoin et de la consolation ! Que de fois ce chapelet a été un signe éloquent mis entre les mains froides d’un défunt qui nous était cher qui était accompagné, pour le dernier salut, des prières et les larmes de sa famille qui se ne lassaient pas de dire « Ave Maria… Ave Maria » ! Le Saint-Père nous a rappelé récemment encore l’importance de cette prière qui nous est donnée directement par le Ciel : « Le 7 octobre, Samedi prochain, nous célébrerons la fête de Notre-Dame du Rosaire ; et c’est comme si, chaque année, la Sainte Vierge nous invitait à redécouvrir la beauté de cette prière, si simple et si profonde. Le Pape Jean Paul II a été un grand apôtre du Rosaire : nous nous souvenons de lui, à genoux, le chapelet dans les mains, plongé dans la contemplation du Christ, comme lui-même a invité à le faire avec la Lettre Apostolique ‘’Rosarium Virginis Mariae’’. « Le Rosaire est une prière contemplative et christocentrique, inséparable de la méditation de la Sainte Ecriture. C’est la prière du chrétien qui va de l’avant dans le pèlerinage de la foi, à la suite de Jésus, précédé par Marie. Je voudrais vous inviter, chers frères et sœurs, à réciter le Rosaire pendant ce mois, en famille, dans les communautés et dans les paroisses, aux intentions du Pape, pour la Mission de l’Eglise et pour la paix dans le monde » (Benoît XVI, Angélus, 1° octobre 2006). L’image émouvante du bien-aimé Jean Paul II à genoux, le chapelet dans les mains, rappelée par le Pape Benoît XVI, est un encouragement à devenir nous aussi des apôtres du Rosaire en ce temps lourd de tensions, mais aussi très riche d’espérance et de luminosité. Contemplons avec confiance les Visages radieux de Jésus et de Marie, en nous confiant sans réserve, à l’Amour miséricordieux du Père.

 

Fides

commentaires

Nanou 06/10/2006 17:01

Le mois du rosaire est un mois exceptionnel, c'est pour cela que chaque soir je récite une dizaine de fois le chapelet, tout en pensant à Jésus, et en tenant la sainte vierge dans ma main.

Yves 07/10/2006 09:15

Je ne peux que vous encourager à continuer toute votre vie...

Widget Vatican.va

Liens (1)

 

 

 

 

 

 

logofc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Dossiers / Synthèses

 


 

http://img.over-blog.com/600x408/0/21/41/34/2010/hippycatholicism-copie-1.jpg

 


 

 


 

 


 

Actualité du livre

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

Admin / Twitter

oiseau-twitter2.gif

 

 

Depuis janvier 2006,
site administré par de
jeunes laïcs catholiques.
 
 
CONTACT
 

 


 

 
coolpape.jpg